Brexit : le parti travailliste britannique se dit favorable à un second référendum

0
40

Jeremy Corbyn, chef de file du parti travailliste britannique, a annoncé ce dimanche 23 septembre dans une interview accordée à BBC qu’il est favorable à un second référendum sur le Brexit, mais préfère plutôt une élection générale

En Grande-Bretagne, la question d’un second référendum sur le Brexit divise le pays. En effet, moins d’une semaine après le refus catégorique du gouvernement britannique de tenir un second référendum sur le Brexit, la gauche défie Theresa May, actuelle première ministre du pays.

En effet, le chef du parti travailliste, Jeremy Corbyn, a fait savoir qu’il est favorable à un second vote sur la question. « Nous préférons la tenue d’une élection générale et nous pouvons négocier notre relation future avec l’Europe mais attendons de voir ce qui découlera de cette conférence », a-t-il fait savoir Corbyn interrogé par la BBC.

Jeremy Corbyn est droit dans ses bottes. Tout accord sera rejeté par son parti. « Nous rejetterons cet accord s’il ne nous convient pas afin de rediriger le gouvernement vers la table des négociations et en cas d’élection générale, si nous arrivons au pouvoir, nous irons tout droit à la table des négociations », a-t-il ajouté.

« Le gouvernement ne convoquera pas un second référendum »

Cette déclaration intervient moins d’une semaine après le refus catégorique du gouvernement britannique de tenir un second référendum sur le Brexit. En effet, dans une interview accordée au média espagnol El Pais ce 18 septembre, la position de Dominic Raab sur le référendum a été claire et nette.

« Non. Permettez-moi d’être ferme sur ce sujet. Premièrement, en aucun cas, le gouvernement ne convoquera un second référendum. Deuxièmement, personne ne l’a demandé, sauf les Libéraux Démocrates. Le parti travailliste ne l’a pas demandé et s’il le faisait, cela provoquerait sa division », avait répondu Dominic Raab, ministre britannique en charge du Brexit.