« Gaulois réfractaires au changement » : « c’est une erreur, je l’assume », reconnaît Macron

0
36
Emmanuel Macron, Président de la France

Emmanuel Macron a reconnu avoir commis une erreur en parlant de « gaulois réfractaires au changement » lors de son déplacement au Danemark en août dernier

Emmanuel Macron en déplacement aux Etats-Unis est revenu sur des propos tenus il y a quelques semaines dans lesquels il traitait les Français de « Gaulois réfracteurs au changement ». Ce jeudi, face à la presse, le président français a reconnu avoir commis une « erreur » mais assume totalement ses propos qui avaient suscité une vive polémique.

« Le peuple français, je le dis parfois avec humour, ça a été mal compris, ce n’est pas la même chose que le peuple danois », dit-il. A la question du journaliste qui lui demande si cette phrase a été très mal comprise, Macron rétorque : « oui, mais c’est une erreur et je l’assume ».

Face aux journalistes français, Macron tente de s’expliquer. « Qu’est-ce que j’ai voulu dire en disant cela ? J’opposais le gaulois réfractaire au luthérien bien ordonné. C’est dire : il y a une identité des peuples. Et donc, c’est de dire : moi, je crois que chaque peuple a son identité, mais cette identité, elle se construit dans un dialogue avec les autres, dans le respect de nos valeurs. »

« Notre histoire est un rapport à l’univers »

Emmanuel Macron d’ajouter : « nous sommes Français. Nous avons des spécificités, des choix, un droit. Une histoire, une langue qui n’est pas la même que les autres. Il n’y a pas une grande langue mondiale. Par contre, notre histoire, ce qui nous a fait Français, c’est un rapport à l’univers. »

Pour rappel, Emmanuel Macron avait provoqué une grosse polémique lors de son déplacement au Danemark en août dernier. Dans une allocution tenue devant des autorités françaises et danoises, Macron avait comparé le peuple luthérien de France à celui d’aujourd’hui qu’il compare à des « Gaulois réfractaires au changement ». Les propos de Macron n’étaient pas passés inaperçus. Ils avaient immédiatement suscité une vague de réactions.