Succession de Gérard Collomb au ministère de l’Intérieur : « moi, absolument pas », dit Estrosi

0
79

Christian Estrosi, actuel maire de Nice, ne compte surtout pas remplacer Gérard Collomb qui a démissionné ce mercredi 3 octobre de son poste de ministre de l’Intérieur

Christian Estrosi refuse catégoriquement de succéder à Gérard Collomb. En effet, ce jeudi, dans une interview accordée à LCI, l’élu de droite et actuel maire de Nice a catégoriquement refusé de succéder à l’ex ministre de l’Intérieur qui a démissionné de son poste pour s’occuper de la maire de Lyon.

A la question du journaliste qui lui demande s’il est possible qu’il devienne futur ministre de l’intérieur, Christian Estrosi est catégorique : « sans doute pas. Même absolument pas ». Sur le plateau de LCI, le maire de Nice dit avoir fait le choix de sa ville. « J’ai fait le choix de ma ville, Nice », précise-t-il.

Et d’ajouter : « moi, j’ai fait le choix il y a un an très exactement, un peu plus d’un an puisque c’était le soir du deuxième tour des élections présidentielles, de l’élection d’Emmanuel Macron. Beaucoup de rumeurs couraient, j’ai voulu y mettre un terme tout de suite. J’ai dit que mon choix était celui de ma ville. Je m’y consacrerai et dans la vie publique, il ne faut pas trahir ces électeurs. Je ne trahirai pas les Niçois. J’ai choisi Nice et je resterai à Nice ».

« Je ne suis pas dans le commentaire, mais dans l’action »

Rappelons que Gérard Collomb a finalement démissionné de son poste de ministre de l’Intérieur ce mercredi. Sa démission avait d’abord été rejetée par Emmanuel Macron qui a fini par l’accepter. La démission de Collomb qui intervient un mois après celle de Nicolas Hulot confirme la crise qui règne au sein du gouvernement. Mais, Macron tente de rassurer.

« Je vous rassure. Il y a un cap, des institutions, un gouvernement au travail, au service du pays et du peuple français. C’est ce que qui compte. Le reste, ce sont des péripéties », a martelé Emmanuel Macron en marge de sa visite au Mondial de l’Auto. « Je ne suis pas dans le commentaire, je suis dans l’action », a-t-il ajouté.