Exclusif : en plein interrogatoire avec les juges, l’Elysée supprime les SMS de Benalla à distance

0
449

Lors du dernier interrogatoire d’Alexandre Benalla face aux juges, l’ex collaborateur d’Emmanuel Macron a constaté que des SMS étaient en train d’être supprimés à distance depuis l’Elysée

Un nouveau rebondissement dans l’affaire Benalla. Sur la sellette depuis plus d’un mois après la publication d’une vidéo dans laquelle on le voit violenter des manifestants à Paris, Alexandra Benalla, ex collaborateur d’Emmanuel Macron, vient de faire une révélation de taille qui a attiré l’attention des médias français.

D’après Le Monde qui rapporte les faits, lors de son dernier interrogatoire face aux juges et qui s’est déroulé ce 5 juillet, Alexandre Benalla a décrit une scène troublante. Il avait en effet constaté que des SMS étaient supprimés de son téléphone portable professionnel, celui dont il se servait pour communiquer avec les policiers.

« des SMS disparaissaient au fur et à mesure »

« On a pu constater que des SMS disparaissaient au fur et à mesure. La date apparaissant sur le téléphone a même changé, il était noté 1970 », a expliqué l’ex collaborateur de Macron. Les médias ont également fait part d’une scène surréaliste qui s’est déroulé entre Benalla et les juges. En effet, alors que ces derniers lui demandent le code d’accès à certaines fonctions d’administration, Benalla les revoie à la présidence.

Ayant constaté que des codes ne fonctionnaient plus, il répond : « s’il y a des codes qui ne fonctionnent plus, il faut s’adresser à l’Elysée, ils ont dû changer les codes à distance. Le seul à même de vous répondre, c’est le général Bio-Farina (le patron du commandement militaire), c’est le point de contact avec la justice ».