Les juifs américains s’attaquent à Trump : « Président, vous n’êtes pas le bienvenu à Pittsburgh »

0
111

La communauté juive nord-américaine est très remontée contre Donald Trump à la suite de l’attaque contre la synagogue juive qui a fait onze morts ce samedi 27 octobre à Pittsburgh

La communauté nord-américaine de Pittsburgh tourne le dos à Donald Trump. En effet, quelques heures après l’attaque qui a visé la synagogue de Pittsburgh et qui a fait 11 morts ce samedi, la communauté juive de Pittsburgh, aux Etats-Unis, ne décolère pas. Elle s’en est sévèrement prise à l’actuel occupant de la Maison Blanche.

Dans une pétition publiée sur le site de l’organisation juive « Bend The Arc », qui se définit comme un mouvement juif progressiste, 11 membres de l’organisation ont ouvertement accusé l’actuel président des Etats-Unis d’Amérique de sympathiser avec des groupes nationalistes blancs.

« Président Trump, vous n’êtes pas le bienvenu à Pittsburgh »

Parlant de Trump, l’organisation écrit : « durant ces trois dernières années, vos mots et vos politiques ont renforcé de nombreux mouvements nationalistes blancs. Vous avez vous-même qualifié le meurtrier de démon, mais la violence survenue hier est l’aboutissement direct de votre influence ».

Dans sa pétition, l’organisation juive est claire et nette. Elle déclare Trump persona non grata jusqu’à ce qu’il dénonce les groupes suprématistes blancs. « Président Trump, vous n’êtes pas le bienvenu à Pittsburgh jusqu’à ce que vous dénonciez les groupes nationalistes blancs », précise l’organisation.

« Vous avez mis en danger la sécurité des personnes de couleur »

Et d’ajouter : « notre communauté juive n’est pas le seul groupe que vous avez ciblé. Vous avez aussi mis en danger volontairement la sécurité des personnes de couleur, des Musulmans, des membres LBGTQ et des personnes handicapées. Le massacre d’hier n’est pas le premier acte de terreur que vous avez incité contre un groupe minoritaire dans notre pays ».

La pétition a été signée par les personnalités suivantes : Jamie Forrest, Joshua Friedman, Jamie Harris, Tammy Hepps, Harry Hochheiser, Sasha King, Jonathan Mayo, Elinor S. Nathanson, Avigail S. Oren, Kate Rothstein et Yael Silk. D’après le Washington Post, cette pétition a été signée par plus de 16 000 personnes.

Pour lire la lettre originale, cliquez ici : Pittsburgh