Immigration aux Etats-Unis : « je vais mettre fin au droit du sol », menace Donald Trump

0
42

Donald Trump a annoncé ce mardi 30 octobre dans une interview accordée à Axios qu’il envisage sérieusement de mettre fin au droit du sol prévu dans le 14ème amendement américain

Mais, jusqu’où ira Donald Trump ? Après avoir pris des mesures inhumaines pour bloquer l’arrivée de migrants en provenance de l’Amérique Centrale et du Sud vers les Etats-Unis, le 45ème président des Etats-Unis veut aller plus loin. Cette fois-ci, il s’en prend ouvertement au droit du sol.

En effet, dans une interview accordée à Axios, Donald Trump confirme qu’il veut mettre fin au droit du sol à travers un décret présidentiel. « Oui. Vous savez, c’est ridicule. Nous sommes le seul pays au monde où une personne entre, elle a un bébé et ce bébé devient un citoyen américain pendant 85 ans, avec tous les avantages qui vont avec », a-t-il déclaré.

« Nous y travaillons et cela va se faire »

Et Trump d’ajouter : « c’est ridicule. Et ça doit cesser. Nous y travaillons et cela va se faire par décret ». Aussitôt faite, l’annonce de la révocation du droit du sol suscite une vive polémique aux Etats-Unis. Les organisations de défense des droits civils sont montées au créneau pour dénoncer cette décision.

« Le 14ème amendement est clair sur ce point. C’est une tentative anticonstitutionnelle flagrante de semer la division et d’encourager un discours anti-migrant à quelques jours des élections de mi-mandat », s’est agacé Omar Jawat, directeur d’une organisation de lutte des droits civils aux Etats-Unis.  « Le président ne peut pas effacer la Constitution par décret », ajoute-t-il.

« Une politique migratoire d’une rare violence »

Mais déjà, se pose la question de la faisabilité, car d’après de nombreux spécialistes politiques et juridiques américains, le droit du sol ne peut pas être révoqué via un décret présidentiel. Pour certains, il faut un amendement de la constitution. Pour d’autres, le Congrès devra donner son feu vert.

Pour rappel, le droit du sol figure dans le 14ème amendement des Etats-Unis adopté le 9 juillet 1868 à la suite de la guerre civile américaine. Le but était de garantir l’égalité à tous les citoyens américains. Donald Trump s’est illustré par une politique migratoire inhumaine. Ces derniers jours, il a ordonné le déploiement de 5 200 troupes dans le sud du pays pour faire face à la caravane de migrants en provenant d’Amérique Latine.