Lourdes peines en Catalogne : 25 ans de prison pour Oriol Junqueras, leader séparatiste

0
1447

Le bureau du procureur espagnol n’a pas été tendre envers les dirigeants séparatistes catalans. Des peines très lourdes ont été requises contre eux ce vendredi 2 novembre 2018

La sentence est tombée en Catalogne. Les leaders séparatistes ont été fixés sur leur sort ce vendredi 2 novembre. Sans aucune surprise, les peines ont été particulièrement lourdes pour Oriol Junqueras, chef de file du parti ERC (Esquerra Republicana) y les deux Jordi, Jordi Sanchez et Jordi Cuixart.

La peine la plus lourde est attribuée à Oriol Junqueras, ex vice-président de la Generalitat pour qui la justice espagnole a requis 25 ans de prison. C’est la peine requise par le bureau du procureur qui l’a fait  savoir au Tribunal Constitutionnel. Trois autres séparatistes ont aussi été condamnés. Il s’agit des deux jordi et de Carme Forcadell, ex porte-parole du gouvernement catalan. Pour ces trois personnalités, le bureau du procureur a requis 17 ans de prison.

« Le barreau demande l’allègement de la peine »

D’après le bureau du procureur, les quatre leaders séparatistes qui ont participé à la déclaration d’indépendance de la Catalogne ont organisé des opérations de rébellion. Le  bureau du procureur a requis 16 ans de prison pour d’autres membres du gouvernement que sont Raul Romeva, Joaquim Forn, Jordi Turull, Jordi Rull et Dolors Bassa. L’ex patron de la police catalan, Josep Trapera, écopera d’une peine de 11 ans de prison.

La peine requise contre Oriol Junqueras pourrait être atténuée. En effet, le barreau a requis une peine de 11 ans seulement pour le chef de file d’ERC ; 10 ans pour Carme Forcadell ; 8 pour les deux Jordis. Le barreau (abogacia de Estado) refuse de reconnaître le délit de rébellion. Il ne maintient que celui de sédition.