Assassinat de Jamal Khashoggi : Edward Snowden accuse Israël

0
489

Edward Snowden, lanceur d’alerte américain en exil en Russie, a pointé du doigt la responsabilité d’Israël dans la mort du journaliste saoudien, Jamal Khashoggi

Moins d’un mois après la mort de Jamal Khashoggi, les révélations vont bon train. Après les révélations des enquêteurs turcs sur l’assassinat sauvage du journaliste saoudien, c’est autour du lanceur d’alerte américain, Edward Snowden, de briser le silence. Pour le lanceur d’alerte, Israël a joué un rôle dans la mort du journaliste.

En effet, dans une conférence organisée à tel Aviv par l’entreprise de consulting israélien OH ! Orenstein Hoshen, Edward Snowden a révélé, depuis la Russie, que la technologie israélienne a été utilisée pour cibler des groupes de journalistes basés au Mexique ou dans d’autres endroits du monde. Parmi les journalistes ciblés, Snowden cite Jamal Khashoggi.

Dans la vidéo conférence, le lanceur d’alerte américain a en effet accusé le logiciel israélien NSO d’avoir traqué Jamal Khashoggi assassiné en début octobre au consulat d’Istanbul en Turquie. Dans son discours prononcé depuis Moscou, Edward Snowden a mis en garde les Israéliens contre la surveillance d’Etat et l’espionnage mené par leur propre gouvernement.

« Nous avons cessé d’être des citoyens »

« Si nous acceptions de nous faire terroriser par quelqu’un qui brandit un couteau, (…) nous avons cessé d’être des citoyens, nous commençons à être des sujets », a-t-il lancé. Le lanceur d’alerte américain a aussi dénoncé le fait que le logiciel israélien NSO soit de plus en plus utilisé dans plusieurs pays où les droits de l’homme ne sont pas respectés.

Snowden va plus loin, accusant Israël d’être responsable de la disparition de 43 journalistes mexicains après avoir vendu ce logiciel au gouvernement mexicain. Des accusations réfutées par NSO qui a souligné que son logiciel est uniquement utilisé pour mener des investigations et prévenir les crimes et le terrorisme.