Compte de campagne irrégulier : la LREM poursuivie pour 144 000 euros de dons non identifiés

0
33

Le parquet de Paris ouvre une enquête contre La République En Marche (LREM) sur l’origine non identifiée de dons estimés à 144 000 euros

Après la France Insoumise, c’est autour de la République En Marche de justifier d’être poursuivie pour irrégularités dans ses comptes de campagne. En effet, c’est ce que révèlent de nombreux médias français ce mercredi. Ces médias ont fait savoir que le parquet de Paris vient d’ouvrir une enquête sur l’origine de 144 000 euros de dons perçus par la République en Marche en 2017.

L’affaire est d’autant plus troublante que la Commission Nationale des Comptes de Campagne et des Financements politiques (CNCCFP) n’arrive pas à identifier l’origine des dons. Ainsi, d’après Europe 1 qui a donné l’information, la CNCCFP a dénoncé le 12 novembre des faits « susceptibles de constituer une infraction à la législation sur la transparence de la vie publique ».

« Aucune infraction détectée »

Europe 1 a détaillé les dons dont l’origine n’a pas pu être retracée par la CNCCP. Le média parle de chèques, de virements et paiements électroniques. Le média précise qu’aucune infraction n’est soupçonnée pour l’instant. En d’autres termes, l’enquête se focalisera uniquement sur l’impossibilité d’identifier l’origine des dons.

L’ouverture de l’enquête intervient moins d’un mois après la perquisition menée chez Jean-Luc Mélenchon. Le chef de file de la France Insoumise et des membres de son parti sont en effet soupçonnés d’avoir eu recours à des activités douteuses dans le financement de la campagne présidentielle de 2017. Des accusations rejetées en bloc par le parti.