Gilets Jaunes : « Macron est un super président, il fait des lois fantastiques », dit Xavier Niel

0
139

Xavier Niel, PDG-Fondateur d’ILIAD Maison Mère de Free, a été l’invité d’Europe 1 ce jeudi. Il a apporté tout son soutien à Emmanuel Macron qui traverse une crise politique sans précédent

En pleine crise politique, un richissime homme d’affaires apporte son soutien à Emmanuel Macron. Il s’agit en effet de Xavier Niel, patron de Free, qui, ce jeudi 6 novembre, a accordé une interview à la chaine Europe 1. Dans l’interview, l’homme d’affaires français considère que Macron est un « super président ».

Parlant de la crise des gilets jaunes, le PDG souligne trois facteurs sur lesquels, selon lui, se repose cette crise. « Une crise du pouvoir d’achat, une crise d’absence de représentativité et on ne peut plus faire partie de cette élite. (…) L’ascenseur social est bloqué », explique Xavier Niel.

Il s’est également prononcé sur l’ISF. A la question de savoir s’il faut le rétablir ou pas, Xavier Niel rétorque : « c’est un marqueur. Je ne sais pas s’il faut le rétablir ou pas. Les gens qui étaient ici et qui le payaient depuis des années sont restés. Maintenant, il faut faire revenir d’autres personnes. C’est ça, le truc. Il faut qu’on ait des gens qui viennent ici et qui dépensent ici. »

« Je pense qu’on a un super président »                                                                     

Pour Xavier Niel, Macron peut bel et bien réformer la France. « Je pense qu’on a un super président qui est capable d’amener des choses, de réformer la France. Il faut qu’il la réforme de tous les côtés. On a le sentiment qu’il l’a réformée pour aider les plus aisés. Il est en train de faire des lois fantastiques. Aujourd’hui, en France, j’ai gagné beaucoup d’argent, si je veux donner cet argent à des fondations, le jour où je dors, j’en ai pas la possibilité. Ils sont en train de travailler sur une loi qui permet de redistribuer pour des gens comme moi »

Et d’ajouter : « il change la France où il crée des choses qu’aucun président ou aucun gouvernement précédent n’ont envie de faire. (…) ». Xavier Niel n’apprécie pas l’étiquette « président des riches » qui est collée à Macron. « Un ‘président des riches’, il faut virer ce marqueur parce que je l’ai rencontré quand il était chez Hollande, il était différent. Je ne pense pas qu’il ait changé, je pense qu’on a quelqu’un qui a envie de changer et de faire évoluer le pays (…) ».