Egypte : le président Al-Sisi interdit la vente de gilets jaunes dans tout le pays

0
185

Le général égyptien, Abdel Fatah Al-Sisi, actuel président d’Egypte, a formellement interdit la vente de gilets jaunes dans le pays pour éviter un nouveau printemps arabe

Le Général Al-Sisi est-il allergique au jaune ? Alors que le mouvement des Gilets Jaunes gagne de l’ampleur en Europe (France, Belgique, Allemagne), le président égyptien, dont la gestion du pays est fortement décriée par ses adversaires, ne veut surtout pas entendre parler de gilets jaunes en Egypte.

D’après l’agence de presse américaine Associated Press, des commerçants égyptiens ont reçu l’ordre de ne pas vendre des gilets jaunes. Toujours d’après l’agence de presse américaine, citée par plusieurs médias anglophones, six vendeurs détaillants ont été sommés de ne plus vendre de gilets du tout.

« Ils ne voudraient pas que les gens fassent comme en France »

« La police est venue ici il y a quelques jours et nous a dit d’arrêter de vendre des gilets jaunes. Quand nous leur avons demandé pourquoi, ils ont fait savoir qu’ils avaient reçu des ordres », a témoigné un vendeur. « Apparemment, ils ne voudraient que les gens fassent comme en France », ajoute-t-il.

C’est exactement la même réaction que celle d’un autre vendeur qui a été interrogé par le média The Times. « Ils ont dit : ‘s’il vous plait, ne vendez pas de gilets aux simples clients’. Ils nous ont dit de vendre cela uniquement aux entreprises ayant fourni une commande de livraison certifiée. Ils ont peur de l’anniversaire du 25 janvier qui s’approche, ils ont peur que ce qui se passe en France se propage ici », s’est confié le commerçant.