Anne Hidalgo dévoile son salaire de Maire : « 6 500 euros nets, plus 1 000 euros d’indemnité »

0
87
Anne Hidalgo, actuelle Maire de Paris

Anne Hidalgo, actuelle maire de Paris, a dévoilé son salaire dans une interview accordée aux lectrices et lecteurs du journal Le Parisien

Anne Hidalgo dévoile sa fiche de paie. La maire de Paris a rendu public son salaire mensuel dans une interview qu’elle a accordée aux lecteurs du journal Le Parisien et publiée ce 12 mars. Interrogée sur son salaire, l’actuelle maire de Paris n’a pas éludé la question. Elle dévoile tout.

« 6 500 euros nets, plus une indemnité de 1 000 euros en tant que vice-présidente de la métropole du Grand Paris. Si l’on compare, c’est bien moins qu’un préfet, un haut fonctionnaire ou un maire de grande ville étrangère. Mais, je ne vais pas me plaindre : c’est bien plus que ce que touche l’immense majorité des Français », a-t-elle répondu.

Dans l’interview, la question de l’insécurité a occupé une grande place. A la question de savoir pourquoi elle est opposée à l’armement de la police municipale, elle rétorque : « la question c’est : armer, pour quoi faire ? Si c’est pour faire de la police du quotidien, elle n’a pas besoin d’être armée. S’il s’agit de protéger nos agents, nous les dotons de gilets pare-balles ».

« Le temps de la candidature n’est pas venu »

La question du logement n’a pas non plus été oubliée. Anne Hidalgo se targue d’avoir créé « de la mixité sociale ». « Nous sommes passés de 3 500 logements sociaux créés par an depuis 2001 à plus de 7 000 créés par an depuis 2014 », se réjouit la maire de Paris qui tient en haleine les Parisiens sur son éventuelle candidature à la maire de la capitale.

« Le temps de la candidature n’est pas venu. On entre dans la dernière année de mon mandat et je veux qu’elle soit pleinement utile aux Parisiennes et aux Parisiens. Et puis, ce n’est pas à moi de me déclarer la première. J’attends de voir ce que sera l’offre politique », dit-elle sur ce sujet.

Pour retrouver l’interview dans son intégralité, cliquez ici : Le Parisien