Arrivée du Variant Delta et 70% de contamination dans les Landes : la France se dirige vers le reconfinement

La fête est-elle en train d’être gâchée? Cette question a toute sa pertinence au moment où le variant Delta menace sérieusement la France. Déjà présente en Israël, en Inde et en Grande-Bretagne, cette nouvelle mutation du Coronavirus est arrivée en France et risque une nouvelle fois de nous mener vers plus de restrictions.

En tout cas, au plus haut sommet de l’Etat, on ne veut surtout pas provoquer un climat de panique. Mais, on se prépare à des jours difficiles d’autant plus que le variant Delta représente 70% des contaminations dans les Landes, selon Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement. “Ce variant représente 70% des contaminations dans les Landes”, a-t-il confirmé sur BFMTV.

Face à la gravité de la situation, Jean Castex, premier ministre et Olivier Véran, ministre de la Santé, sont attendus dans les Landes ce jeudi 24 juin pour s’enquérir de la situation. “Le premier ministre et le ministre de la santé iront à Mont-de-Marsan, où ils rencontreront notamment les équipes de la Caisse primaire d’assurance-maladie chargées du suivi des chaînes de contamination, selon Matignon. Ils insisteront aussi sur la poursuite de la campagne de vaccination durant la période estivale et le déploiement des médiateurs chargés de sensibiliser les vacanciers aux gestes barrières, ont précisé les services du premier ministre”, renseigne Le Monde.

Une 4ème vague est-elle à craindre? A en croire plusieurs experts proches de l’Elysée, ce n’est qu’une question de temps. “Nos avions atteint une forme de plafond de verre, mais la quatrième vague arrive”, a confirmé Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses à l’hôpital de Saint-Antoine à Paris.

Dans une étude citée par Nice Matin, l’arrivée de la redouble 4ème vague n’est désormais plus à exclure. Dans l’étude en question lue par Lecourrier-du-soir.com, on y apprend qu’un échantillon de 5 061 cas testés positifs au Covid et étudiés entre 31 mai et le 8 juin a permis aux chercheurs de conclure qu’il y a une rapide propagation du variant Delta dans la région Ile-de-France.

Il faut dire qu’un nouveau confinement n’est absolument pas sur la table à l’heure actuelle. Cependant, l’hypothèse que l’Etat puisse y recourir n’est pas à exclure. Face à la propagation rapide du virus, le gouvernement peut bien opter pour un reconfinement ciblé qui pourrait être annoncé dans un futur proche.