Attentat du Bataclan : la détention du terroriste Salah Abdeslam a coûté 433 000 euros par an aux Français

0
565

Salah Abdeslam, terroriste arrêté en Belgique pour son rôle dans les attentats du 13 novembre 2015, a coûté 433 000 euros par an à la France

Salah Abdeslam, le terroriste qui a coûté un pognon de dingue à la France. Alors que son nom avait fait le tour du monde juste après les attentats du 13 décembre 2015, le terroriste qui avait réussi à rejoindre la Belgique a en fait coûté énormément d’argent à la France comme le révèle le média Capital.fr.

En effet, d’après cette source, la détention de l’un des plus dangereux terroristes de l’Histoire de France a coûté 433 000 euros par an, soit 36 000 euros par mois. Le média dit tenir ses informations du député Sébastien Chenu, lequel a interpellé le ministère de la Justice sur ce sujet.

Dans son article, Capital.fr s’explique sur ce montant faramineux. “La majeure partie de cette somme (397.000 euros) est consacrée à la rémunération des huit agents qui se relaient jour et nuit pour assurer une veille continue du détenu, sous vidéo-surveillance depuis le premier jour de son incarcération”, précise le média.

Et d’ajouter : “Par ailleurs, l’administration pénitentiaire dépense 35.500 euros par an, soit 97 euros par jour, pour la nourriture, le blanchiment du linge et le chauffage de la cellule de Salah Abdeslam. Sur ce plan, pas de traitement particulier : “Ce coût est celui de n’importe quel détenu à Fleury-Mérogis”.

Le média continue d’éplucher les dépenses liées à la détention du détenu le plus cher de la France. Ainsi, on apprend que la mise en place du système de vidéoprotection a coûté 16 000 euros à l’administration, le système de brouillage déployé pour éviter que le détenu n’émette des appels téléphoniques illégaux a coûté 189 500 euros. “Au total, la détention du terroriste mobilise cinq cellules de la maison d’arrêt pour hommes de Fleury-Mérogis, où sont hébergés plus de 3.200 prisonniers”, ajoute Capital.fr.