L’entreprise française VINCI reçoit 388 millions d’euros de l’Etat sénégalais pour le barrage de Sambangalou

0
541

La multinationale française VINCI vient de passer un contrat avec l’Etat du Sénégal pour la construction du barrage de Sambangoulou. VINCI a touché 388 millions d’euros 

La multinationale française Vinci vient de pêcher un gros poisson au Sénégal. C’est en tout cas l’information obtenue par notre rédaction Lecourrier-du-soir.com ce 10 décembre du média GlobeNewsWire. En effet, d’après cette source, Vinci, la deuxième entreprise mondiale des métiers des concessions et de la construction, a été choisi par l’Etat sénégalais pour construire le barrage de Sambangalou, situé dans le Sud-Est du Sénégal.

Lecourrier-du-soir.com confirme la véracité de l’information après avoir pris connaissance du communiqué de presse émis par Vinci ce 10 décembre. Le contrat de construction est chiffré à 388 millions d’euros. Le communiqué ajoute que 1 000 employés travailleront à ce gigantesque chantier et précise que le contrat a été signé avec l’Organisation pour la mise en valeur du Fleuve Gambie.

“Le projet devrait durer 48 mois”

S’agissant du chantier, le communiqué parle d’un barrage de 91 mètres de haut et d’une capacité de 128 MW. Il générera de l’énergie renouvelable qui améliorera l’irrigation des fermes et qui approvisionnera la population locale en eau potable. “Le chantier entamera dans la première moitié de 2021 et devrait durer 48 mois”, révèle le communiqué.

La source précise également que l’électricité générée par le barrage alimentera les réseaux électriques des pays qui font partie de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie à savoir le Sénégal, la Gambie, la Guinée et la Guinée-Bissau).

Pour lire le communiqué officiel de Vinci, cliquez ici : VINCI