Bernard Kouchner déclare la guerre aux anti-vaccins : “ce sont des alliés du virus et refuser le vaccin, c’est une trahison”

Dans une interview exclusive accordée au Journal du Dimanche (JDD) et publiée ce 11 juillet, l’ex ministre de la Santé, Bernard Kouchner, n’a pas été tendre envers les personnes qui refusent de se faire vacciner. Pour lui, c’est une trahison et appelle à la mise en place d’une loi pour imposer la vaccination obligatoire pour tous

Bernard Kouchner, figure politique française, n’en peut plus des anti-vaccins à qui il a déclaré une guerre sans merci dans une interview accordée au Journal du Dimanche (JDD) et publiée ce 11 juillet. Pour l’ex ministre français, le refus de se faire vacciner, c’est de la trahison.

“Ceux qui, face à ce virus choisissent de se “battre” individuellement, sont sinon des déserteurs du moins des alliés du virus. La vaccination n’est pas un sujet personnel. La refuser, c’est une trahison. Il faudra une loi», a expliqué l’ancien ministre de la Santé ce dimanche.

“La vaccination obligatoire, ce sera fait”

Dans l’interview, l’ex ministre se positionne ouvertement en faveur de la vaccination obligatoire pour tous. “Vaccination obligatoire : Oui. La santé publique l’exige. Et croyez-moi, ça sera fait, avec des nuances au début, peut-être, selon les professions”, dit-il.

Et de poursuivre : “rappelons-nous que dans notre pays, les tests PCR sont gratuits. Nous sommes généreux, les individus doivent l’être aussi. Nous avons inventé la vaccination, nous avons eu Pasteur, soyons-en fiers ! Et puis, nous avons bien accepté les onze vaccins obligatoires à l’école. Personne n’a réagi. Et là, on serait contre ?”