Terrassé par la Russie en Afrique, Macron, très fâché, coupe une aide de 10 millions d’euros à la Centrafrique

La France a officiellement annoncé ce 8 juin la suspension d’une aide financière de 10 millions d’euros destinée à la Centrafrique qu’elle accuse d’avoir orchestré une campagne anti-française téléguidée par la Russie

Le Mali et la Centrafrique sont sérieusement en train de donner du fil à retordre à la France dont l’image sur le continent africain est de plus en plus ternie. Sa guerre contre le Djihadisme est très décriée par de nombreux analystes, une grande partie de la jeunesse africaine reproche à Paris d’avoir imposé une devise (FCFA) à leurs pays, les asphyxiant économiquement et sur le plan géopolitique, tout laisse à croire que la Russie lui dame le pion dans une partie du continent qui a toujours été sa chasse gardée.

Nous disons cela à la suite des récentes tensions diplomatiques qui ont secoué les relations entre Paris et ses partenaires d’Afrique subsaharienne. D’ailleurs, il y a une semaine, Emmanuel Macron avait annoncé la suspension de sa coopération militaire avec Bamako dénonçant les soldats putschistes qui se sont emparés du pouvoir ce 24 mai. Et désormais, c’est à Bangui que se joue une guerre diplomatique sans merci dont la perte serait catastrophique pour la France.

En effet, ce 8 juin, il a été révélé dans la presse que la France a suspendu son aide estimée à 10 millions d’euros à la République Centrafricaine. D’après Le Monde qui donne l’information, Paris est très remonté contre Bangui qu’il accuse d’orchestrer une campagne anti-française téléguidée par la Russie.

“Les Centrafricains sont au mieux complices de cette campagne”

“A plusieurs reprises, les autorités centrafricaines ont pris des engagements qu’elles n’ont pas tenus, tant sur le plan politique envers l’opposition que sur le comportement vis-à-vis de la France, qui est la cible d’une campagne de désinformation massive en Centrafrique”, a affirmé Paris : “Les Russes n’y sont pas pour rien, mais les Centrafricains sont au mieux complices de cette campagne”.

Il convent de souligner que la colère de Paris est surtout provoquée par l’entrée en lice de la Russie qui semble avoir gagné la confiance de Faustin-Archange Touadéra, président du pays. En effet, Moscou lui a récemment fourni des armes pour mettre hors d’Etat de nuire les groupes rebelles qui menacent le pouvoir et Poutine s’apprête à investir 11 milliards de dollars dans ce pays.

Mais, ce n’est pas tout. Tout récemment, un film titré “Touriste” et que certains interprètent comme une propagande anti-française a connu un franc succès en Centrafrique. Paris sait que sa présence dans ce pays est de plus en plus contestée et tente d’éviter une gifle en pleine guerre d’influence contre la Russie.

Rappelons que la République Centrafricaine a un sous-sol extrêmement riche en ressources naturelles (diamant et or) et que la perte de cette manne serait un coup dur pour la France.

Affaire à suivre!