Colonisation en Afrique : le Zimbabwe va débloquer 3,5 milliards de dollars pour indemniser les fermiers blancs

0
262

L’Etat du Zimbabwe a décidé d’indemniser les fermiers blancs qui avaient été expropriés de leur terre dans les années 2000 par l’ancien régime dirigé par Robert Mugabe. Les fermiers blancs toucheront ainsi 3,5 milliards de dollars 

Le Zimbabwe fait un énorme pas en avant sur la question de l’indemnisation des fermiers blancs. En effet, le nouveau président, Emmerson Mnangagwa, successeur de Robert Mugabe, a signé mercredi un accord de 3,5 milliards de dollars pour compenser les fermiers blancs.

Aussitôt signé, l’accord a suscité une vive joie des fermiers dont le porte-parole Andrew Pascoe estime que c’est un soulagement aux familles qui avaient perdu leur terre au début des années 2000. “Au bout de 20 ans de conflit concernant la réforme agraire, les représentants des fermiers qui avaient perdu leur terre à travers un programme de réforme fast-track et les représentants du gouvernement ont pu s’asseoir ensemble pour trouver une solution. Pour moi, ceci est un miracle”, s’est-il réjoui.

“4 500 fermiers blancs seront indemnisés”

Pour le président du Zimbabwe, c’est un geste historique. “Aujourd’hui, nous avons signé une compensation historique avec le syndicat des fermiers qui apporte ainsi un nouveau discours sur la question agraire au Zimbabwe. L’accord réaffirme l’irréversibilité de la réforme agraire et constitue un symbole de notre engagement à l’Etat de droit et à la propriété privée. Ceci confirme qu’entre Zimbabwéens, nous pouvons paisiblement résoudre nos différends. Nous ne pouvons pas changer le passé. Nous ne pouvons qu’en apprendre”, a-t-il déclaré.

Dans la presse, on a appris que 4 500 fermiers blancs sont concernés. Ces derniers avaient été expulsés de leur terre au début des années 2000 et ces terrains avaient été distribués à des Noirs sans terre. Cependant, une décision judiciaire rendue en 2008 avait déclaré raciste l’expulsion des fermiers blancs et avait exigé à l’Etat du Zimbabwe qu’il leur restitue leur terre.

“Les Freedom Fighters sont en colère”

La question à se poser est celle de savoir pourquoi l’Etat du Zimbabwe a décidé de défier une large partie de la population en indemnisant les fermiers blancs. Pour beaucoup d’analystes, ce geste est un clin d’œil du gouvernement de Mnangagwa à l’endroit de la communauté internationale dans un pays qui traverse une crise économique sans précédent. L’inflation est à 737,7% et le Covid-19 n’a fait qu’aggraver la situation.

En tout cas, l’accord signé mercredi est loin de faire l’unanimité dans le pays. Car, selon les Freedom Fighters, pionniers de l’indépendance du pays, le président ne cherche qu’à plaire à l’Occident. “Nous avons le sentiment que soit Mnangagwa est profondément désinformé sur les vraies causes de cette crise au Zimbabwe ou soit il est tout simplement en train de capituler face à la pression du monde suprématiste blanc”, dénoncent-t-ils dans un communiqué cité par le média NewZimbabwe.com.