Conflit israélo-palestinien : les Etats-Unis approuvent la colonisation juive en Cisjordanie

0
101

Les Etats-Unis ont annoncé ce lundi 18 novembre que la colonisation juive en Cisjordanie n’enfreint pas le droit international

Une demi-victoire pour Benjamin Netanyahou. Les Etats-Unis ont annoncé ce 18 novembre une décision qui risque une nouvelle fois de jeter de l’huile sur le feu dans le conflit israélo-palestinien en revenant sur un sujet sensible qui oppose Israël à la Palestine : la colonisation israélienne en Cisjordanie.

Sur ce point, l’administration Trump n’a pas mâché ses mots. Ce lundi, c’est Mike Pompeo, secrétaire d’Etat américain, qui a annoncé devant la presse que la colonisation juive en Cisjordanie est en phase avec le droit international. « La colonisation juive en Cisjordanie n’est pas en soi contraire au droit international », a martelé le secrétaire d’Etat américain.

Dans le même discours, Mike Pompeo ajoute : « qualifier la colonisation juive de contraire au droit international n’a pas marché. Cela n’a pas fait avancer la cause de la paix. La triste réalité est qu’il n’y aura jamais une résolution juridique et les arguments sur qui a raison ou qui a tort, en terme de droit international, n’apportera pas la paix. Ceci est un problème politique complexe qui ne peut être résolu que par les négociations entre Israéliens et Palestiniens. »

« La Jordanie en colère »

La décision prise par le gouvernement américain risque de diviser davantage la communauté internationale entre pro-Israël et pro-Palestine. Ce mardi, le premier ministre israélien a réagi se félicitant de la justice de son pays. « Le système judiciaire israélien, qui a montré ses compétences totales sur des questions relatives à la colonisation, est l’endroit approprié pour traiter cette question, mais pas dans des forums internationaux impartiaux qui ne prêtent aucune attention à l’histoire ni aux faits », a-t-il réagi sur Twitter ajoutant qu’Israël est ouvert à toute négociation avec la Palestine.

La décision de l’administration Trump, loin de calmer les tensions, risque de provoquer un nouvel affrontement dans la région. En effet, ce lundi, la Jordanie a fermement condamné la décision du Département d’Etat américain. « Les colonisations israéliennes en Palestine constituent une violation du droit international et des résolutions internationales. Elles menacent la paix régionale », a dénoncé Ayman Safadi, ministre jordanien des Affaires étrangères.

« Une corde de sauvetage pour Netanyahou »

La décision américaine concernant la colonisation juive en Cisjordanie est vue dans la presse comme une corde de sauvetage lancée à Benjamin Netanyahou par Donald Trump dans un contexte difficile pour le premier ministre israélien qui n’est même plus sûr de continuer à diriger le pays.

Rappelons qu’en avril dernier, deux jours avant les élections générales israéliennes, Netanyahou avait promis, en cas de victoire, d’annexer la Cisjordanie afin, selon lui, de « rétablir la souveraineté juive ». A l’époque, ce fut une simple promesse électorale. Mais, avec l’approbation par les Etats-Unis de cette colonisation qui, ces dernières années, a fortement divisé la communauté internationale, les choses risquent de prendre une nouvelle tournure. Israël annexera-t-il la Cisjordanie ? Telle est la question, mais la réponse ne viendra que lorsque le pays se sera doté d’un gouvernement.