Le Maroc a doublé ses achats d’armes américaines : de 4 milliards de dollars à 8 milliards en 2020

Les ventes d’armes américaines au Maroc ont doublé en 2020, d’après un rapport du gouvernement américain consulté par Lecourrier-du-soir.com

S’il y a une administration qui doit se réjouir de la coopération entre le Maroc et les Etats-Unis, c’est bien celle de Trump. En effet, durant tout le mandat du 45ème président américain, les relations entre les deux pays n’ont jamais été aussi bonnes comme le témoignent d’ailleurs les contrats d’armement signés entre Rabat et Washington.

Ces contrats sont colossaux comme le révèle le média Morocco World News. En effet, d’après cette source, les ventes d’armes américaines au Maroc ont doublé en 2020, passant ainsi de 4,01 milliards de dollars à 8,5 milliards de dollars en 2020. Le média tire ses sources d’un rapport de l’Agence Américaine du Commerce International (US Agency for International Trade).

“La lune de miel entre Rabat et Washington”

Dans le document obtenu par Lecourrier-du-soir.com, on pouvait lire : “le Maroc est le plus grand acheteur d’armes américaines en Afrique. Ces dix dernières années, le Maroc a renforcé sa marine et a doté son armée de véhicules militaires sophistiqués”. Parmi les matériels militaires achetés par le Maroc aux USA, figurent : 25 avions de guerre F-16 pour un montant de 2,8 milliards de dollars et 26 hélicoptères APACHE pour un montant de 1,6 milliard de dollars.

Il convient de souligner que ce rapport est publié en pleine normalisation des relations entre le Maroc et Israël. Une normalisation à laquelle les Etats-Unis ont joué un rôle majeur pour lequel ils ont obtenu des contreparties. En effet, mi-décembre, il a été révélé dans la presse américaine que Donald Trump préparait la vente d’armes américaines au Maroc pour un coût total estimé à 1 milliard de dollars. Reste à savoir si ce contrat d’armement sera approuvé par l’administration Biden qui a pris ses fonctions ce 20 janvier.

Il convient de rappeler que les relations entre Donald Trump et Mohamed VI ont été plus que fructueuses. Les deux pays ont noué des liens diplomatiques très étroits qui se sont manifestés à bien des égards. Le 2 octobre, Mark Esper, ministre américain de la Défense, s’est rendu au Maroc et la semaine dernière, il a été révélé dans la presse que le Roi Mohamed Vi a décoré Donald Trump de la plus grande distinction du royaume en guise de récompense pour ses efforts dans le rapprochement entre Rabat et Tel Avi.