Coronavirus : après l’Inde, Trump menace de ne plus financer l’Organisation Mondiale de la Santé

0
502

Trump menace de couper l’aide financière américaine accordée à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qu’il accuse d’avoir volontairement caché des informations qui auraient pu permettre d’éviter la crise sanitaire

Donald Trump est très tendu ces derniers jours et rien ne l’arrête. En effet, à quelques mois d’une présidentielle cruciale pour le président américain, la situation se complique. D’une part, l’économie américaine se dirige vers une récession inévitable et de l’autre, le coronavirus fait des dizaines de milliers de morts dans le pays au moment où le 45ème président des Etats-Unis pensait avoir gagné sa réélection.

Très fragilisé par la crise sanitaire, Donald Trump est en effet devenu très agressif et ses récentes sorties médiatiques le prouvent.  Il y a quelques heures, il avait menacé de recourir à des représailles contre l’Inde si ce pays refusait d’exporter sa chloroquine. Désormais, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est devenue sa nouvelle cible.

« Ils ont tort sur beaucoup de choses »

Le président américain pense en effet que l’OMS a volontairement dissimulé les informations sur des données liées au Covid-19 en Chine, contribuant ainsi à aggraver la crise sanitaire. En colère, il menace ouvertement de couper les aides financières américaines destinées à cette organisation internationale.

« L’Organisation Mondiale de la Santé reçoit une énorme somme d’argent de la part des Etats-Unis, nous finançons plus (que les autres). Ils avaient critiqué ma décision de fermer les frontières américaines (travel ban) quand je l’avais fait et ils avaient tort. Ils ont tort sur beaucoup de choses. Ils avaient des informations mais ils ont l’air d’être très sino-centriques. Nous finançons une grande partie de l’OMS et nous allons voir ça », a-t-il menacé lors d’un point de presse ce 8 avril.

« Quand ils se trompent tout le temps, ce n’est pas bon »

Et d’ajouter : « ils ont eu tort, ils ont raté l’occasion d’alerter le monde un mois plutôt. Ils auraient dû savoir et  probablement ils savaient. Nous allons attentivement étudier cela et nous allons retenir l’argent dépensé auprès de l’OMS et on verra. Quand ils font leur boulot, c’est bien, mais quand ils se trompent tout le temps, ce n’est pas bon ».

D’après le Financial Times, les Etats-Unis restent le plus grand contributeur au sein de l’Organisation Mondiale de la Santé. L’année dernière, les Américains avaient financé l’organisation à hauteur de 58 millions de dollar, soit le double du financement chinois. Les menaces de Trump arrivent au moment où le nombre de victimes augmente fortement aux USA. Désormais, 399 000 Américains sont atteints de Covid-19 et 13 000 en sont morts. A sept mois d’une présidentielle, c’est un coup dur pour Trump.