Coronavirus : Bill Gates prévient le monde : « cette pandémie risque d’arriver tous les 20 ans »

0
459

Bill Gates, richissime philanthrope, a accordé une interview exclusive au Financial Times publiée ce 9 avril 2020. Le milliardaire américain s’est largement prononcé sur le Covid-19, une pandémie mondiale qui a déjà fait plusieurs milliers de morts dans le monde, notamment aux Etats-Unis.

Dans l’interview, Bill Gates s’est prononcé su la question de savoir quelle est la meilleure réponse à apporter à la crise : le dépistage ou la technologie. Sur ce, il dira : « le dépistage et l’isolement sont les premiers critères et puis ensuite, dans une moindre mesure, obtenir le médicament qui réduira le taux d’hospitalisation et de décès sera aussi important. Et la dernière solution est le vaccin efficace et sûr. Mais, ce n’est pas facile d’obtenir des milliards de doses. Notre fondation y travaille ».

« Une pandémie tous les 20 ans ? »                                                                              

Dans l’interview, le milliardaire a clairement fait savoir que sa fondation dépensera des millions de dollars pour l’obtention de ces vaccins qui seront principalement utilisés dans les pays en voie de développement. « Nous pensons beaucoup aux pays en voie de développement et ils ont un grand défi à relever car l’isolement social y est beaucoup plus difficile », dit-il.

Dans l’interview accordée au média Financial Times, le philanthrope américain prévient qu’une pandémie du genre pourrait avoir lieu chaque 20 ans. « (…) Il y a vraiment une possibilité que ce genre de virus surgisse tous les 20 ans avec les voyages », a-t-il alerté, espérant que les pays vont réagir.

« Bill Gates avait vu venir le Coronavirus il y a trois ans »

Rappelons que ce n’est pas la première fois que Bill Gates fait ce genre de prédictions. En effet, en 2017, lors de la Conférence sur la Sécurité qui s’était tenue à Munich, en Allemagne, il avait prédit l’arrivée d’une pandémie. « Le fait qu’une pandémie mondiale ne se soit pas produite ces dernières années ne voudrait pas dire qu’une pandémie mondiale ne se produira pas. Même si la prochaine pandémie n’aura pas l’ampleur de celle de 1918, il serait sage que nous envisagions le bouleversement social et économique qui s’ensuivrait si quelque chose comme Ebola faisait son chemin vers les grandes villes », disait-il.

Et d’ajouter : « La plupart des choses dont nous avons besoin contre une pandémie naturelle sont les mêmes choses dont nous avons besoin pour nous préparer à une attaque biologique intentionnelle. Se préparer à une pandémie mondiale est aussi important que la dissuasion nucléaire et la catastrophe du changement climatique. L’innovation, la coopération et un planning prudent pourraient réduire les risques posés par chacune de ces menaces ».

Pour lire l’interview de Bill Gates dans sa version originale, cliquez ici : Financial Times