Corruption en Afrique : la Banque Mondiale suspend un prêt de 100 millions de dollars destiné au Congo

0
224

La Banque Mondiale a annoncé, dans un communiqué daté du 1er février, avoir suspendu un prêt de 100 millions de dollars destiné à la République Démocratique du Congo en raison d’un scandale de corruption 

Très mauvaise nouvelle pour la République Démocratique du Congo. En effet, en pleine crise sanitaire, la Banque Mondiale Mondiale a décidé de suspendre un prêt de 100 millions de dollars destinés au pays en raison d’une affaire de corruption dont l’enquête est en ce moment en cours.

C’est la révélation faite par plusieurs médias ce 3 février dont Bloomberg. D’après cette source, l’argent était destiné à financer le système éducatif de l’un des pays les plus pauvres du continent africain. La même information a été relayée par d’autres sources telles que le média rwandais Taarifa.rw.

D’après cette source, la Banque Mondiale avait prévu de faire le premier virement de cet argent en décembre dernier dans le cadre d’un accord de prêt qui devait s’étendre sur une période de quatre ans pour un montant total de 800 millions de dollars. Dans son travail d’investigation, Lecourrier-du-soir.com a pu retrouver le communiqué officiel de la Banque Mondiale afférent à ce prêt.

“La Banque Mondiale attend les résultats de l’enquête”

Dans le communiqué en question, l’institution financière félicite les autorités congolaises d’avoir pris l’initiative d’ouvrir une enquête sur des soupçons de corruption. La Banque Mondiale demande que le gouvernement de la République Démocratique du Congo lui fournisse toutes les informations nécessaires concernant les conclusions de l’enquête.

“La Banque Mondiale collabore avec les autorités du Congo afin de rassembler les informations en lien avec les conclusions de l’enquête”, martèle l’institution financière qui a réitéré son engagement à apporter son aide au gouvernement du Congo dans ses réformes en matière d’éducation.