Coup de théâtre aux Etats-Unis : une Cour d’appel suspend l’obligation vaccinale pour violation grave de la Constitution

La Cour d’appel de la Louisiane aux Etats-Unis a temporairement suspendu l’obligation vaccinale imposée aux salariés par l’administration Biden évoquant de graves violations constitutionnelles 

Un coup dur pour le gouvernement américain. En pleine crise sanitaire et au moment où Joe Biden veut, à tout prix, rendre obligatoire la vaccination à tous les salariés américains, la Justice ne veut surtout pas cautionner une décision politique qui viole les droits des citoyens dans un pays où la Constitution est sacrée.

Ainsi, après la récente révolte de plusieurs gouverneurs qui ont attaqué l’obligation vaccinale en justice, celle-ci semble avoir pris très au sérieux leur plainte. En tout cas, ce 6 novembre, plusieurs médias américains ont confirmé la suspension de l’obligation vaccinale imposée par Biden.

En effet, à en croire New York Post, la Cour d’appel fédérale de la Louisiane a suspendu cette mesure sanitaire jusqu’à lundi après-midi, le temps que le gouvernement fournisse une réponse aux plaintes des citoyens qui ont vigoureusement dénoncé cette obligation. La suspension a été faite dans un communiqué consulté par Lecourrier-du-soir.com.

Dans ledit communiqué, on peut y lire : “parce que les plaignants estiment qu’il y a de sérieuses violations constitutionnelles quant l’obligatoriété de la mesure, l’obligation est donc suspendue jusqu’à nouvel ordre par la Cour d’Appel”. La Cour exige de l’Etat américain qu’il fournisse une réponse au plus tard lundi à 17H00.

“Les gouverneurs républicains sautent de joie”

Ce 6 novembre, à l’annonce de la nouvelle, plusieurs gouverneurs républicains ont manifesté leur immense joie. Parmi eux, figure Greg Abbott, gouverneur de l’Etat de Texas. Dans un post publié sur Twitter, il écrit : “la Cour d’Appel fédérale a temporairement suspendu l’obligation vaccinale imposée par Biden. Des auditions auront lieu bientôt. Nous profiterons de notre passage dans cette Cour pour démonter l’abus d’autorité anticonstitutionnel de Biden”.