Coup de théâtre aux USA : la secrétaire au Trésor crache le morceau : c’est illégal de geler les avoirs russes

Janet Yellen, secrétaire d’Etat au Trésor américain, juge illégal que les Etats-Unis gèlent les avoirs des autorités russes

Un coup de massue portée à l’administration Biden. Alors que plusieurs pays en Occident ont, sans gêne, gelé des avoirs appartenant à des entités financières et oligarques russes, aux Etats-Unis où les autorités politiques ont une dent contre Poutine ne voient pas les choses de la manière. Pour certaines d’entre elles, cette pratique à laquelle s’est adonné l’Occident depuis le début de la guerre est tout à fait illégal.

C’est du moins l’avis de Janet Yellen, secrétaire américain au Trésor. D’après cette éminente personnalité américaine qui a dirigé la Fed (Banque Centrale Américaine), les Etats-Unis n’ont aucune autorité légale pour geler les avoirs des autorités russes. Elle a tenu ses propos ce mercredi, comme le révèle l’agence de presse Reuters.

“Pendant que nous commençons a étudier de près ce sujet, nous pouvons dire que ce ne serait pas légal, en tout cas pour le moment, ici aux Etats-Unis, d’autoriser le gouvernement américain à saisir les actifs des banques russes”, a-t-elle martelé. Et d’ajouter : “c’est pourtant quelque chose qui peut être légalement permis aux Etats-Unis”.

Il convient de souligner que cette pratique est déjà en cours en Europe où plusieurs milliardaires russes ont été privés de leurs biens. En France, par exemple, il a été rapporté dans la presse, en mars dernier, que l’Etat avait bloqué 22 milliards d’euros appartenant à la Banque de Russie.

“Nous avons immobilisé 150 millions d’euros de comptes de particuliers en France, dans des établissements français. Nous avons immobilisé, pour 539 millions, un demi-milliard d’euros de biens immobiliers sur le territoire français, correspondant à une trentaine de propriétés ou d’appartements. Et nous avons immobilisé deux yachts pour 150 millions d’euros“, avait révélé Bruno Le Maire, ministre de l’Economie.

Et de poursuivre : “au total, depuis que nous avons mis en place cette task force, (…) c’est près d’un milliard d’euros, 850 millions d’euros très précisément, qui ont été immobilisés. Ils n’ont pas été saisis, pour qu’il y ait gel, il faut qu’il y ait une infraction pénale”.

En avril dernier, Le Figaro nous a appris que 23,7 milliards d’euros d’actifs russes avaient été immobilisés en France