Coup de théâtre aux USA : le conseil scientifique avoue avoir rajouté, par erreur, 72 000 morts de Covid sur son bilan officiel

Le nombre de décès liés au Covid continue de tracasser les autorités sanitaires. Après le mea culpa de l’OMS qui a reconnu, il y a moins d’une semaine, que ces chiffres sur la mortalité liée au Covid en Allemagne et en Inde ont été gonflés par erreur, Lecourrier-du-soir.com vient de tomber sur une information totalement passée sous silence. D’après le très prestigieux média britannique The Guardian, en mars 2022, le CDC, conseil scientifique américain, avait reconnu avoir ajouté, par erreur, plus de 72 000 décès sur la mortalité Covid aux Etats-Unis. Interrogé par le média anglais, un porte-parole du CDC confirme mais attribue l’erreur à un algorithme 

Les chiffres officiels fournis par les autorités sanitaires sur la mortalité Covid ont encore du mal à convaincre. En tout cas, moins d’une semaine seulement après les révélations de scientifiques de l’OMS qui ont avoué que les chiffres sur la mortalité en Allemagne et en Inde ont été gonflés par erreur, Lecourrier-du-soir.com, dans son travail d’investigation, vient d’apprendre d’un média très sérieux que le même problème s’est produit aux Etats-Unis en mars 2022, soit il y a seulement deux mois.

En effet, dans un article publié ce 24 mars 2022 sur son site officiel, le média britannique The Guardian révèle que le CDC (Center for Disease Control), considéré comme le conseil scientifique américain, avait reconnu, en mars dernier, s’être trompé sur ses chiffres, en rajoutant 72 000 décès Covid (de tout âge) sur sa base de données.

Revenant sur cette affaire, The Guardian rapporte : “la semaine dernière (…), le CDC a corrigé ‘une erreur d’encodage’ qui avait, par inadvertance, ajouté plus de 72 000 décès Covid de tout âge sur son data tracker (outil de pistage des données liées à la mortalité Covid)”. Dans son article, The Guardian fait remarquer que cet outil est l’une des sources les plus accessibles de données Covid mises à la disposition du public.

Et le média anglais de poursuivre : “l’agence (CDC) a brièvement signalé ce changement dans une note de bas de page. Cependant, cette note n’a pas expliqué comment l’erreur est survenue ni combien de temps elle a persisté”. D’après The Guardian, au total, ce sont précisément 72 277 décès de tout âge survenus dans 26 Etats qui ont été supprimés du data tracker.

Interrogée par le média anglais, Jasmine Reed, porte-parole de l’agence, fournit des explications précises. “Parce que l’algorithme du CDC comptabilisait accidentellement des décès qui n’étaient pas liés au Covid”, répond-elle.  D’après le média anglais, l’erreur a été rectifiée.

Lecourrier-du-soir.com est un site d’information neutre et indépendant, financé uniquement par ses lectrices et lecteurs. Ce jeune média est loin d’être complotiste. Notre unique travail consiste à fournir, avec beaucoup de rigueur, des informations de qualité sourcées pour le bien du journalisme. 

Seuls les faits nous intéressent.