Coup de théâtre en Indonésie : plus de 350 médecins déjà vaccinés attrapent le Covid-19

Plus de 350 médecins indonésiens ont attrapé le Covid-19 alors qu’ils ont déjà été vaccinés

Un coup dur pour les laboratoires. En pleine pandémie à Coronavirus et au moment où les autorités sanitaires se livrent à une véritable course contre la montre pour vacciner le plus grande nombre de citoyens, l’efficacité des vaccins est en jeu dans plusieurs pays dont l’Indonésie.

En effet, dans ce pays, plusieurs médias, dont l’agence de presse Reuters, ont révélé ce 17 juin que plus de 350 médecins ont été à nouveau testés positifs au Covid-19 alors qu’ils étaient déjà vaccinés. Dans un poste publié sur Twitter, l’agence Reuters nous en dit davantage sur cette affaire.

“Plus de 350 médecins et agents sanitaires ont contracté le COVID-19 malgré le fait qu’ils aient reçu le vaccin Sinovac. Des douzaines autres ont été hospitalisés, d’après les autorités”, peut-on lire dans le twitte de Reuters qui ajoute que les autorités en question sont préoccupées par l’efficacité de certains vaccins sur les nouveaux variants plus violents du virus.

La même information a été confirmée par BangKok Post. D’après ce média qui cite Badai Ismoyo, ministre indonésien de la Santé, la plupart des agents sanitaires sont asymptomatiques. La source ajoute que ces derniers ont reçu l’ordre de se mettre en quarantaine chez eux.

En tout cas, ces dernières heures, plusieurs médias indonésiens ont fait état d’une hausse significative du nombre de cas. Parmi ceux-ci, figure le Jakarta Post. Selon les informations fournies par cette source, les autorités sanitaires ont enregistré 12 624 nouveaux cas ce jeudi, soit la hausse la plus importante depuis janvier dernier. Le pays compte désormais 1,9 millions de cas et 53 753 morts.