Coup de théâtre en Italie : le Tribunal de Rome se révolte et déclare illégale l’obligation vaccinale des soignants

Le Tribunal de Rome juge que l’obligation vaccinale des soignants est illégitime 

Une information qui est complètement passée sous silence. Heureusement, pour nos chers lecteurs, elle n’a pas échappé au radar du site d’information www.lecourrier-du-soir.com qui veille au grain et tente de fournir à ses abonnés toutes les informations utiles mais tues par les médias de masse.

En effet, en pleine résurgence du Covid, une information, relayée par plusieurs médias italiens, n’a toujours pas fait la une des médias dans le reste de l’Europe. La décision a été prononcée par le Tribune de Rome qui, d’après le média italien Arezzoweb, déclare illégitime l’obligation vaccinale imposée aux soignants.

La même information a été relayée par le média italien, Rassegne Italia. D’après ce média, le juge, qui a statué sur la plainte d’une soignante, estime que la suspension des soignants non vaccinés et qui ont été interdits de percevoir leur salaire est contraire aux articles 2.3.32 et 36 de la constitution italienne.

“Le juge estime que la suspension pour le motif que le soignant n’est pas vacciné est illégitime”, renseigne la source qui ajoute que ce verdict est d’autant plus important qu’il a été prononcé par le Tribunal de Rome qui, jusqu’ici, avait rejeté tous les recours déposés par les plaignants.

Il faut dire que cette information qui a été relayée par plusieurs médias a été donnée, pour la première fois, par le site d’info italien, IlParagone.it. D’après cette source largement reprise, le juge renvoie le dossier à la Cour Suprême qui devra trancher dans les jours qui viennent.

Dans son travail d’investigation, Lecourrier-du-soir.com a appris que le tribunal de Rome n’est pas la seule instance juridique italienne à soulever la question de la légalité constitutionnelle de la vaccination obligatoire des soignants. Car, d’après le média italien, IlIndependente.online, un soignant non vacciné a été réhabilité par le tribunal de Sassari.

Ces dernières heures, l’information a été largement relayée sur les réseaux sociaux.

Ci-dessous une vidéo en italien sur le verdict du Tribunal de Rome