Coup de tonnerre : terrassé par ses concurrents, Sanofi vend son siège américain à 260 millions de dollars

Frappé par la crise sanitaire, le géant pharmaceutique français est dans de beaux draps. Ayant été supplanté par ses concurrents dans la course contre un vaccin anti-Covid, Sanofi est plongé dans une crise qui écorne profondément l’image de la France en tant que puissance mondiale.

En tout cas, l’information obtenue ces dernières heures par Lecourrier-du-soir.com risque de ne pas plaire à Emmanuel Macron et à son gouvernement. En effet, d’après l’agence immobilière MyCentralJersey.com, le siège du laboratoire français à Bridgewater (Etats-Unis) a été vendu à un fonds d’investissement californien pour un montant de 260,7 millions de dollars.

La source parle d’un bâtiment de 675 000 mètres carrés dont Sanofi détient le bail  jusqu’au 31 décembre 2032. Selon les informations fournies par la source, les revenus émanant de la vente de ce grand immeuble serviront à recanaliser les investissements de l’entreprise.

Il convient de souligner que la vente du siège de Sanofi intervient dans un contexte extrêmement difficile pour le géant pharmaceutique français qui a été distancé par ses concurrents dans la course pour le vaccin anti-Covid. Cette triste nouvelle intervient également au moment où l’entreprise s’apprêterait à supprimer 400 postes de chercheurs, comme l’ont révélé plusieurs sources en janvier 2021.

“Le groupe pharmaceutique Sanofi veut supprimer 400 postes dans la branche recherche et développement de son secteur pharmaceutique, affirme lundi 18 janvier France Inter de sources syndicales. Ces postes sont inclus dans le millier de suppressions de postes qui avaient été annoncés l’été dernier, d’après les syndicats. La direction refuse de confirmer ce chiffre”, renseigne France TV Info.