Coup dur pour Macron : Londres annule un contrat de 1,4 milliards avec le laboratoire français, Valneva

La Grande-Bretagne vient de résilier un contrat de commande de 100 millions de doses de vaccin de la part du géant pharmaceutique français, Valneva. Une très mauvaise nouvelle pour la France d’Emmanuel Macron, très largement surclassée par ses concurrents occidentaux dans cette guerre le Covid

Très mauvaise nouvelle pour Emmanuel Macron mais aussi pour la “Marque France”. Alors que la France reste la seule puissance étrangère à n’avoir pas encore mis sur le marché un vaccin contre le Coronavirus, une nouvelle, annoncée ce 13 septembre, fait l’effet d’une bombe.

En effet, plusieurs médias internationaux ont révélé ce 13 septembre la résiliation (par le gouvernement britannique) d’un contrat de 1,4 milliards d’euros avec le laboratoire français, Valneva qui devait fournir à Londres 100 millions de doses du vaccin Covid. D’après le Financial Times, le gouvernement britannique accuse le laboratoire français d’avoir manqué à ses obligations.

L’information a été relayée par d’autres médias britanniques, dont The Guardian. En effet, à en croire cette source, cette décision est un coup dur pour le site de production du laboratoire, basé à Livinston, en Ecosse. D’ailleurs, ce lundi, la première ministre écossaise de la Santé, Humza Youssef, a fait part de sa préoccupation.

En tout cas, dans un communiqué publié ce 13 septembre, Valneva a tenu à s’expliquer. “Valneva SE annonce aujourd’hui avoir reçu une lettre de résiliation de la part du gouvernement britannique concernant un contrat de livraison de vaccin Covid-19. Les termes du contrat autorisent en effet le gouvernement britannique à résilier l’accord. Le gouvernement évoque un manquement que l’entreprise nie catégoriquement”.

A peine annoncée, la résiliation du contrat provoque déjà une chute spectaculaire des valeurs boursières du géant pharmaceutique français. D’après Bloomberg, 45% des parts de Valneva se sont effondrés.