Couvre-feu en France : la police tape très fort : en 5 jours, près de 20 000 contrôles et plus de 3 000 amendes

0
391

Cinq jours seulement après l’entrée en vigueur du couvre-feu dans les villes françaises concernées, les amendes pleuvent : plus de 3 000, indique Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur

En pleine guerre contre le Coronavirus, l’Etat n’hésite surtout pas à recourir à la punition pour faire appliquer le couvre-feu entré en vigueur depuis vendredi 16 mai à 00H00. Depuis samedi, la consigne a été très claire : tout citoyen qui sort de chez soi au-delà de 21h00, sans justificatif, est en infraction et doit payer une amende.

Et les sanctions sont déjà légion, à en croire le ministre de l’Intérieur, Gérard Darmanin qui s’est confié au média Europe 1. “Il y a eu 19 300 contrôles. Des contrôles de citoyens mais aussi des contrôles d’établissements. On va dire qu’il y a eu 3 019 verbalisations”, a-t-il déclaré.

“Je remercie les forces de l’ordre”

Sur le plateau, le ministre a également souligné la forte mobilisation de forces de l’ordre dans les villes où le couvre-feu est en vigueur. “Il y a eu 12 policiers et gendarmes qui, chaque jour, depuis le début de ce couvre-feu, font respecter. (…) Je remercie les forces de l’ordre”, s’est-il félicité.

Il convient de souligner que le couvre-feu est loin de faire l’unanimité. En effet, ce samedi, plusieurs manifestants ont pris d’assaut les rues de Paris et de Marseille dénonçant la mise en application de la mesure et dans leurs arguments apparaît fréquemment l’idée que c’est une réduction claire et nette des libertés fondamentales.