Covid-19 : 20% de la population israélienne refuse de se faire vacciner

0
109

20% de la population israélienne refuseraient de se faire vacciner contre le Coronavirus, d’après une étude citée par plusieurs médias du pays

Les anti-vaccins Covid-19 se multiplient un partout dans le monde et l’Etat d’Israël n’est pas en reste. En effet, dans ce pays qui a enregistré 2 257 nouveaux cas et où le nombre de victimes liées au virus a atteint les 1 022, une bonne partie de la population refuse de se faire vacciner le jour où un vaccin sera disponible.

C’est en tout cas ce qui ressort d’un sondage cité par plusieurs médias israéliens dont YnetNews. D’après le sondage, 75% des Israéliens interrogées sont sûrs qu’ils seront vaccinés une fois que le vaccin sera disponible contre 20% qui refusent catégoriquement. Un résultat qui met mal à l’aise les autorités. “Les résultats sont inquiétants”, s’alarme le professeur Shuki Shermer, directeur du centre médical d’Assuta.

“Les juifs orthodoxes sont moins favorables au vaccin”

Le sondage révèle que les populations juives sont plus favorables au vaccin que les populations arabes. Et là également, les chiffres parlent d’eux-mêmes. En effet, 75% des Juifs se disent prêts à se faire vacciner contre 70% chez les Arabes. Et au sein de la population juive, les orthodoxes semblent être les moins favorables au vaccin. 64,1% refuseraient le vaccin contre 76,3% chez les juifs laïcs.

Il convient de souligner que des sondages du genre sont menés dans plusieurs pays au moment où l’arrivée d’un vaccin se prépare. Ainsi, fin mai dernier, une étude menée en France par le Centre National de Recherche Scientifique (CNRS) révélait que 20 à 25% de la population française refuseraient catégoriquement de se faire vacciner.