Covid-19 : des scientifiques internationaux déclarent la guerre à Raoult et l’accusent de harcèlement

Une tribune signée par 11 scientifiques internationaux (membres de l’association citoyenne Citizen4Science fondée par Fabienne Pinson) déclarent la guerre à Didier Raoult en l’accusant de harceler la chercheuse Elisabeth Bik qui a remis en cause ses études sur l’hydroxy-chloroquine 

Une guerre internationale est désormais déclarée à Didier Raoult. En effet, après la décision de son institut de poursuivre en justice la scientifique hollandaise Elisabeth Bik qui a remis en cause les méthodes du professeur, des scientifiques internationaux ont lancé une pétition appelant à ce que Bik soit protégée.

C’est du moins ce que révèle The Guardian. Le média parle d’une tribune rédigée par des scientifiques australiens et internationaux et dans son travail d’investigation, Lecourrier-du-soir.com a pu la copie originale de la tribune. Parmi les signataires, figure une majorité de Français dont Lonni Besançon qui, dans un twitte posté en septembre 2020, écrivait ceci : “Raoult, il a un tout petit IHU de merde”.

Dans la tribune rédigée en anglais et intégralement lue par Lecourrier-du-soir.com, les signataires accusent Raoult de harceler Elisabeth Bik en l’insultant sur les plateaux de télévision. Ils ajoutent aussi que le virologue marseillais et des membres de son IHU sont allés jusqu’à publier des données personnelles de la chercheuse hollandaise sur les réseaux sociaux.

“Le comportement du professeur et de son équipe à l’égard de Bik et d’autres (scientifiques) a été dénoncé par des médias internationaux tels que Times Higher Education ou Scientific America. Cette stratégie qui consiste à harceler et à menacer crée un malaise chez les lanceurs d’alerte et chez les critiques scientifiques en général”, déplore-t-ils.

Pour lire la tribune de Citizen4Science, cliquez ici : Change.org

Pour lire la tribune dans sa version originale, cliquez ici : Tribune contre Raoult