Covid-19 : en colère, Trump suspend l’aide américaine destinée à l’Organisation Mondiale de la Santé

0
607

Donald Trump vient d’annoncer la suspension de l’aide financière américaine destinée à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au moment où les Etats-Unis enregistrent plus de 20 000 morts dus au Covid-19 et plus de 500 000 cas

Trump met sa menace à exécution. Le président américain avait en effet menacé il y a quelques jours de couper l’aide financière américaine destinée à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) l’accusant d’avoir couvert le coronavirus au profit de la Chine, entrainant ainsi la mort de plusieurs milliers d’individus.

Ce mercredi, lors d’un point de presse à la Maison Blanche, le président des Etats-Unis a tranché annonçant que son pays cessera de financer l’organisation internationale. « Aujourd’hui, j’ordonne à mon administration d’arrêter le financement de l’Organisation Mondiale de la Santé », a-t-il déclaré.

« Trump exige transparence »

Et d’ajouter : « les contribuables américains contribuent (au sein de l’OMS) à hauteur de 400 à 500 millions de dollars par an, tandis que la Chine participe à hauteur de 400 millions de dollars, voire moins que cela. En tant que premiers contributeurs, les Etats-Unis ont le devoir d’insister sur une transparence totale ». Trump a aussi reproché à l’OMS de n’avoir pas appelé à la fermeture des frontières aux ressortissants chinois au tout début de la crise.

La décision de Trump de geler l’aide américaine allouée à l’OMS a suscité des réactions au niveau international. En Europe, l’Union Européenne dit regretter cette décision. « Nous regrettons profondément la décision des Etats-Unis de suspendre son aide financière allouée à l’OMS. Il n’y a aucune raison qui justifie cette décision au moment où les efforts sont plus que jamais nécessaires ».

Rappelons que les menaces de Donald Trump avaient été proférées le 8 avril dernier lors d’un point de presse durant lequel il avait sévèrement critiqué l’OMS. « L’Organisation Mondiale de la Santé reçoit une énorme somme d’argent de la part des Etats-Unis, nous finançons plus (que les autres). Ils avaient critiqué ma décision de fermer les frontières américaines (travel ban) quand je l’avais fait et ils avaient tort. Ils ont tort sur beaucoup de choses. Ils avaient des informations mais ils ont l’air d’être très sino-centriques. Nous finançons une grande partie de l’OMS et nous allons voir ça », avait-t-il menacé lors d’un point de presse ce 8 avril.