Covid-19 en Espagne : 500 euros d’amende et 6 points retirés à toute personne qui conduit sans masque

0
505

En Espagne, toute personne qui conduit sans masque s’expose désormais à une amende de 500 euros et une perte de 6 points sur son permis de conduire 

L’Espagne, à nouveau, sort du lot dans sa gestion du Covid-19. S’il y a un pays en Europe qui s’est distingué par des mesures sanitaires extrêmement violentes, c’est bien le royaume d’Espagne où d’ailleurs une communauté autonome (Galice) envisage d’infliger une amende de 3 000 euros à toute personne qui refuserait de se faire vacciner.

Dans ce même pays, une autre communauté autonome (Aragon) avait exigé, il y a deux mois, que tous les citoyens transmettent aux forces de l’ordre leurs données personnelles (numéros de téléphone, noms, prénoms, adresses…) dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus.

Et ce n’est pas fini car deux mois plus tard, le gouvernement espagnol, pour réduire drastiquement le nombre de cas sur son sol, ne lésine plus sur les moyens pour imposer des mesures dissuasives dignes d’une véritable dictature. En effet, d’après plusieurs sources espagnoles consultées par Lecourrier-du-soir.com, dont le média DiariodeSevilla.es, une nouvelle directive de la DGT, (département en charge du transport et rattaché au ministère de l’Intérieur) rend obligatoire le port du masque en voiture.

Le média espagnol énumère les types de sanction auxquels les citoyens font face :

  1. pour le passager (non conducteur), le non-port du masque est puni d’une amende 100 euros si à l’intérieur de la voiture, il y a plus de quatre personnes
  2. pour le conducteur qui enlève son masque en conduisant, c’est une amende de 500 euros et une perte de 6 points sur son permis de conduire
  3. et si la police retrouve le masque suspendu au niveau du rétroviseur, c’est une amende de 80 euros

Lecourrier-du-soir.com a vérifié l’information auprès d’autres médias, dont La Razon et ElEconomista. Elle a été confirmée. Il convient de rappeler que l’Espagne est l’un des pays les plus touchés par la pandémie aussi bien sur le plan sanitaire qu’économie. Le pays compte plus de 90 000 morts et fin 2020, le PIB a connu une chute spectaculaire de 18%.