Covid-19 en France : c’est désormais confirmé! certains masques sont équipés d’une puce RFID

0
480

Le média français, France Inter, a confirmé dans un article publié ce 14 août que certains masques destinés aux entreprises sont bel et bien équipés d’une puce RFID (radio-identification)

Les masques grand public sont-ils dotés d’une puce pour espionner les Français ? Dans un contexte de pandémie mondiale où les théories conspirationnistes pullulent tout azimuts sur les réseaux sociaux, la question a toute sa pertinence. Pourtant, il ne s’agit pas d’une Fake News. C’est une information qui est bien réelle.

En effet, la question a été posée pour la première fois par un auditeur de France Inter à Jérôme Salomon, directeur général de la Santé. “Trouvez-vous normal que certains fabricants proposent des masques avec des puces RFID incorporés?”, demande-t-il au directeur général de la Santé.

Pris au dépourvu, Jérôme Salomon botte en touche. “Je peux vous dire que les masques français en tissus sont excellents, j’en porte tous les jours et ils ont un impact bien meilleur sur notre environnement, on peut les laver, les réutiliser. Ils sont fabriqués en France, à proximité de chez vous et n’ont pas de puce intégrée, je peux vous le garantir”, dira-t-il.

“L’existence de la puce RFID est confirmée”

Le directeur général de la Santé n’a certainement pas voulu se prononcer sur un sujet sensible. Néanmoins, en menant un travail d’investigation, la chaîne France Inter a pu confirmer l’existence de modèles de masques en tissus dotés de puce RFID (radio-identification).

Cependant, le média tente de rassurer les Français en expliquant que la puce RFID “n’a aucun objectif de traçage de ceux qui les portent”. “Il s’agit de contrôler le nombre de lavages admis par ces dispositifs de protection, sans dépasser la limite pour lesquels ils sont certifiés”, précise France Inter en citant ainsi les propos de la direction de l’entreprise française UBI Solutions qui développe ce type de masques.

Entre-temps, la révélation faite par le média français suscite un vif tollé sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter où les réactions ont été légion. Certains ont clairement fait peur de leur crainte.

Tandis que d’autres tentent de mettre fin à la polémique.