Covid-19 et Dictature : en Grande-Bretagne, 6 000 euros d’amende pour toute personne qui quitte le pays

0
341

Le gouvernement britannique annoncera de nouvelles mesures anti-Covid dès lundi pour faire face à la hausse des cas sur son sol. Parmi les mesures phares annoncées dans la presse, il y a l’amende de 6 000 euros qui sera infligée à toute personne qui osera quitter le pays 

Face à la montée en puissance des cas de Covid-19 un peu partout dans le monde, la Grande-Bretagne durcit le ton et adopte une mesure exceptionnelle jusqu’ici jamais prise par aucun pays d’Europe. Désormais, pour empêcher les risques de contamination, le pays interdit carrément à ses habitants de sortir sous peine d’une amende salée.

C’est du moins l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue de plusieurs sources britanniques dont le média Birminghammail.co.uk qui évoque une décision du gouvernement qui entrera en vigueur dès lundi. En effet, d’après la même source, tout citoyen britannique qui tente de quitter le pays (jusqu’au mois de juillet) risque une amende de 7 000 pounds (soit 6 000 euros).

Le média précise : “les vacances à l’étranger pourraient être interdites jusqu’en juillet assortie d’une amende 7 000 pounds pour toute personne qui tente de quitter le pays”. Et de poursuivre : “les gens qui quittent le pays seront officiellement interdits de le faire sans motif impérieux en vertu des nouvelles mesures anti-Covid qui entreront en vigueur dès lundi prochain”.

“112 morts et 5379 cas en 24 heures”

Les nouvelles mesures qui entreront bientôt en vigueur dès lundi interviennent dans un contexte de hausse exponentielle de cas dans le pays qui fait craindre l’arrivée d’une troisième vague. En effet, ces 24 dernières heures, le Royaume-Uni a enregistré 112 morts et 5379 cas.

Dans le gouvernement britannique, une véritable communication de crise est déjà mise en place afin de préparer les gens à ce qui va venir. Ainsi, dans une interview accordée à la presse britannique et relayée par la BBC, Boris Johnson, premier ministre britannique, a clairement fait savoir qu’une troisième vague était en cours. Il en appelle à une coopération internationale pour faire face à la pandémie.