Covid-19 et effondrement de l’économie : le Maroc obtient un prêt de 200 millions de dollars du Japon

Le Japon a accordé ce 2 décembre un prêt de 200 millions de dollars au Maroc. L’accord a été signé à Rabat

Face aux conséquences désastreuses de la crise sanitaire sur l’économie mondiale, plusieurs pays ne se gênent plus de recourir à des prêts pour amortir le choc. En novembre dernier, le média ReliefWeb (média d’informations humanitaires financé en partie de l’Organisation des Nations-Unies) avait révélé que l’Etat du Sénégal avait contracté un prêt de 212 millions d’euros auprès de l’Union Européenne et de l’Allemagne. Désormais, c’est au tour du Maroc de s’endetter auprès du Japon.

En effet, Lecourrier-du-soir.com a appris du média MoroccoWorldNews que le royaume chérifien vient d’obtenir un prêt de 200 millions de dollars auprès de Tokyo afin de faire face à la crise sanitaire. D’après la source, le ministre marocain de l’Economie, Mohamed Benchaboune, a signé un échange de notes avec Takashi Shinozuba, ambassadeur du Japon basé à Rabat. Ledit échange fait office d’accord entre les deux pays, ajoute la source.

MoroccoWorldNews nous a également appris que la Banque Africaine de Développement (BAD) a contribué à ce prêt à travers son programme AFCA (Accelerated Co-Financing Facility For Africa).  Les 200 millions de dollars seront injectés dans le système social, économique et sanitaire du Maroc. Ce prêt servira aussi à mener des interventions d’urgence et à améliorer la résilience de l’économie nationale.

Dans un communiqué publié sur son site et lu par Lecourrier-du-soir.com, le ministère marocain de l’Economie s’est félicité de cet accord avant de souligner les liens d’amitié entre les deux pays. “Cette cérémonie de signatures témoigne de l’excellence des relations de coopération et des liens d’amitié entre le Maroc et le Japon ainsi que de la pertinence des domaines d’intervention de cette coopération qui s’aligne sur les priorités du gouvernement du Maroc”, pouvait-on lire.