Covid-19 et vente de masques en France : la grande surface a amassé 94 millions d’euros en 3 semaines

0
493

La grande distribution a amassé 94 millions d’euros en trois semaines grâce à la vente des masques 

La grande distribution a-t-elle été la grande gagnante de la guerre contre le coronavirus? Difficile de le dire. Mais, une chose est sûre : elle s’en est mis plein les poches. C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude menée par Nielsen, société internationale de mesure et d’analyses de données.

En effet, dans un communiqué de presse publié ce 29 mai, la société souligne les profits colossaux que la grande distribution a tirés de la vente des masques dans un contexte de crise sanitaire spectaculaire. La société parle d’un bénéfice de 94 millions d’euros réalisés en seulement trois semaines.

“S’ils étaient déjà 36% à en avoir fait l’acquisition début mai, avant le déconfinement, les Français ont pu ces dernières semaines acheter massivement des masques dans les grandes surfaces. Autorisés à la vente en grande distribution depuis le lundi 4 mai, les masques ont été vendus à hauteur de plus de 94 millions d’euros en 3 semaines”, révèle la société dans un communiqué de presse relayé par LSA consommation.

“5 millions de masques vendus par Lidl en une journée”

Nielsen poursuit : “rarement de ‘nouvelles’ catégories de produits suscitent des achats aussi significatifs ; avec 94 millions d’euros en 3 semaines, l’ensemble des masques (chirurgicaux et en tissu) a généré pour les magasins un chiffre d’affaires supérieur à d’importantes catégories de produits, comme le beurre, les œufs, ou encore les lessives”.

Il convient de rappeler qu’en mai dernier, suite à l’annonce du gouvernement que la grande surface était autorisée à vendre des masques, le groupe Lidl avait annoncé, rien que pour la journée du 4 mai, avoir vendu 5 millions de masques. Un record historique qui s’expliquait à l’époque par le manque cruel de masques sur le territoire français.