Covid-19 : la Russie dénonce une “guerre d’information” des Occidentaux contre son vaccin

0
295

La Russie dit être victime d’une guerre d’information contre son vaccin contre le Coronavirus 

La Russie se défend face aux nombreuses attaques et critiques acerbes qui visent son vaccin contre le Covid-19, baptisé “Sputnik V”. En effet, depuis l’annonce de l’arrivée du vaccin il y a quelques jours par les autorités russes, l’Occident n’a cessé de s’attaquer au gouvernement de Poutine, parlant d’une fabrication faite à la va-vite.

Des accusations dont se défendent les autorités russes. “L’annonce de ce vaccin a vraiment divisé le monde entre ceux qui pensent qu’il s’agit d’une bonne nouvelle… et ceux comme les médias américains et les Américains qui déclenchent une guerre d’information contre le vaccin russe”, a déploré Kirill Dmitriev, PDG du fond souverain russe RDIF dans une interview accordée au média américain, CNBC.

“Des accusations infondées”

Il n’est pas la seule autorité russe à faire part de son mécontentement face au traitement réservé au vaccin russe par l’Occident. Mikhail Murasho, ministre russe de la Santé, aussi. “Il semblerait que nos collègues étrangers perçoivent les avantage spécifiques du vaccin russe et sont en train de faire des commentaires qui, à notre avis, sont totalement infondés”, dit-il.

Il convient de rappeler que l’annonce faite par les autorités russes ce 11 juin n’a pas manqué de susciter une réaction internationale. Et en Occident, ce fut un coup de massue pour Big Pharma qui n’a toujours trouvé un vaccin. C’est probablement pour cette raison que plusieurs spécialistes ont durement critiqué la Russie allant jusqu’à l’accuser d’avoir fabriqué un vaccin dont le test n’a pas été effectué dans les règles de l’art. Des réactions que Kremlin n’a pas du tout appréciées.