Covid-19 : les Français sont prévenus : bientôt, les enfants seront vaccinés et le passeport vaccinal sera obligatoire

0
718

Les choses s’accélèrent en France et l’Etat, dont la gestion de la pandémie a été très largement décriée, veut aller plus vite d’autant plus que le flop dans la campagne de vaccination est en train de créer une véritable crise politique que Macron veut éviter à tout prix.

La France a donc mis les bouchées doubles. Ce 16 janvier, il a été révélé dans la presse que plus de 400 000 Français sont vaccinés et l’Exécutif se dit prêt à immuniser 4 millions de Français d’ici à la fin du mois de février, c’est-à-dire dans un peu plus d’un mois, selon Olivier Véran, ministre de la Santé.

Le contexte est exceptionnel. L’Etat craint de revivre le scénario de mars qui avait poussé Emmanuel Macron à décréter un confinement total du pays pendant au moins 1 mois. Les chiffres de mars ne sont certes pas comparables à ceux de janvier 2020, mais ce qui est certain, c’est que la situation est critique.

En effet, 70 000 personnes sont désormais morts de Covid-19 en France, dont 196 ces dernières 24 heures. Ces dernières 24 heures, la France a enregistré 21 406 nouveaux cas et les grandes villes ne sont pas épargnées. En Ile-de-France, 11 cas du variant britannique sont confirmés, de quoi susciter l’immense inquiétude des autorités.

Face à la gravité de la situation, un couvre-feu, entré en vigueur ce 16 janvier à 18 heures, a été décrété sur tout le territoire jusqu’à la fin du mois de janvier et tout laisse à croire que juste après, le pays basculera vers un troisième confinement. Partiel ou total? Là est la question.

Désormais, la stratégie privilégiée par l’Etat est la vaccination massive. Le début de la campagne a été un échec cuisant, mais l’Exécutif a pu accélérer la cadence et dans les jours qui viennent, il est évident que la France franchira la barre des 1 million de personnes vaccinées.

Désormais, aucune piste n’est exclue, ni même une vaccination des enfants. Cette hypothèse jusqu’ici jamais évoquée par les médias doit être prise au sérieux suite à la déclaration d’Alain Fischer, le “Monsieur Vaccin” de Macron dans une interview accordée au journal Le Parisien.

Dans l’interview en question, Alain Fischer a avancé l’idée d’une modification de la stratégie de vaccination pour immuniser les enfants. Sur ce sujet, il dira : “elle va bouger en fonction de la situation épidémique. Les nouveaux variants pourraient, par exemple, nous conduire à faire évoluer la stratégie. Peut-être un jour faudra-t-il vacciner les enfants”.

Ce 17 janvier, l’infectiologue Benjamin Davido s’est prononcé sur l’éventuelle vaccination des enfants et rejette, en tout cas pour le moment, cette hypothèse. “Ce n’est pas d’actualité. On n’a beaucoup plus de chances de faire une forme grave, et de se retrouver à l’hôpital, lorsqu’on est âgé ou jeune avec des comorbidités”, rassure-t-il.

Quoi qu’il en soit, l’idée a déjà émergé et pourrait sérieusement prendre forme dans un futur proche. Mais, ce n’est pas le seul événement majeur qui va se produire en France. Le passeport vaccinal, jusqu’ici considéré comme un sujet tabou, pourrait également faire son apparition.

Cette hypothèse est d’autant plus crédible que plusieurs médias en France, en se basant sur un sondage d’Ifop LeMon pour Le Parisien, ont fait savoir ce 16 janvier que le passeport vaccinal est désormais approuvé par plus de 62%. Aussitôt rendu public, le sondage a, ces dernières heures, suscité un tollé général sur les réseaux sociaux.

Justement en parlant de passeport vaccinal, je dois aussi signaler que Microsoft, dont Bill Gates est propriétaire, s’est allié à Oracle et Salesforce pour créer un passeport numérique qui sera certainement exigé à tous les voyageurs qui devront prendre l’avion ou aux personnes qui devront faire des courses dans des magasins.

La France est tout simplement en train d’anticiper. Dans un futur proche, les enfants seront vaccinés et le passeport vaccinal sera rendu obligatoire. Celles et ceux qui n’en auront pas doivent s’attendre à passer le reste de leur vie enfermés chez eux car l’accès à tout lieu leur sera tout simplement interdit au nom du bien commun.

NB : notre média, Lecourrier-du-soir.com avait annoncé, en avril dernier, l’arrivée d’un passeport Covid-19 pour les voyageurs. Sous la pression de ceux qui nous accusaient de propager des Fake News, nous avions dû supprimer l’article par principe d’éthique et de déontologie. Le temps nous a donné raison et les événements à venir prouveront que nous sommes un média crédible produisant des informations fiables.