Covid-19 : les pays du Golfe ont signé un accord commun avec Israël pour combattre le Coronavirus

0
449

Israël et les Emirats Arabes Unis ont annoncé un partenariat conjoint pour lutter ensemble contre le Coronavirus

La normalisation des relations entre les pays du Golfe et Israël se dessine de plus en plus et la crise du Coronavirus pourrait en être le catalyseur. En effet, depuis le début de la pandémie, les Emirats Arabes Unis et l’Etat d’Israël n’ont cessé d’insister sur le fait qu’un partenariat réciproque entre les pays du Moyen-Orient est nécessaire afin d’en finir avec le virus. Et ces efforts ne sont pas sur le point de s’éteindre.

C’est dans un tel contexte que la presse israélienne a relayé les propos de Benjamin Netanyahou, actuel premier ministre israélien, qui a révélé, lors d’une cérémonie de remise de diplôme à des pilotes de l’Armée de l’Air ce jeudi, que des entreprises de recherche israéliennes et des entreprises des Emirats Arabes Unis travailleront ensemble pour combattre le Coronavirus.

“Ce sera une bénédiction pour beaucoup”

“Cette coopération portera sur la recherche et le développement technologique, des domaines qui vont améliorer la sécurité sanitaire de toute la région. Ceci est le résultat de contacts contenus et intensifs durant ces derniers mois. Ce sera une bénédiction pour beaucoup dans la région”, a fait savoir Netanyahou dont les propos ont été repris par le média israélien The Times of Israel.

La révélation a été confirmée par l’agence d’information WAM basée aux Emirats. En effet, dans un communiqué publié ce 25 juin, on pouvait lire : “dans la lutte contre la Covid-19 et compte tenu de la nécessité de renforcer la coopération internationale et la coordination des efforts dans le domaine de la recherche, du développement et de la technologie au service de l’Humanité, deux compagnies privées des Emirats Arabes ont signé un accord avec deux compagnies basées en Israël afin de développer de la recherche et de la technologie pour combattre la Covid-19”.

“Nous avons besoin de coopérer ensemble”

Ce partenariat n’est, en aucun cas, une surprise. Il s’inscrit en effet dans une logique de normalisation des relations entre les pays du Golfe et Israël. Il convient de rappeler qu’Anwar Gargash, ministre des Affaires étrangères des Emirats Arabes Unis, a fait savoir ce 16 juin, lors d’une visioconférence organisée par le Comité Juif Américain, que la coopération entre Israël et les pays du Golfe était nécessaire pour faire face aux défis auxquels la région est confrontée.

“Nous avons besoin de coopérer ensemble parce qu’il s’agit d’une affaire qui concerne les êtres humains, qui n’a rien à avoir avec leur religion, leur affiliation ou leur race”, avait-t-il martelé. Dans l’interview, la question d’une éventuelle normalisation des relations diplomatiques avec Israël a été abordée. Sur cette question précise, la réponse du ministre a été celle-ci : “je pense que la réponse qu’on peut se poser fondamentalement est : puis-je avoir un désaccord politique avec Israël tout en essayant d’avoir des accords sur d’autres sujets? Je pense que c’est possible”.