Covid-19 : l’incroyable révélation du maire de Montfermeil sur les vaccins : “c’est de la thérapie génétique”

Xavier Lemoine, maire de Montfermeil, a provoqué une vive polémique en France à la suite de la publication d’un édito daté du 26 août sur la page Facebook de la municipalité. Dans l’édito, largement relayé par les médias ces dernières heures, le maire qualifie la vaccination de “thérapies génétiques” et invite les Montfermeillois à la responsabilité face à la vaccination massive 

Lecourrier-du-soir.com vous propose la lecture de l’édito dans son intégralité

Excellente lecture!

“Madame, Monsieur, chers Montfermeillois,

Après plusieurs mois de silence éditorial en raison de la campagne électorale, c’est avec un grand plaisir que je peux reprendre ce lien privilégié avec les Montfermeillois qu’est l’Édito du Maire.

Il me faut avant toute autre chose remercier très chaleureusement les Montfermeillois qui ont participé aux dernières élections Départementales. De surcroît, le score obtenu vient conforter, consolider le score des Municipales. Merci de votre confiance. Cette confiance m’engage vis-à-vis de vous et ce d’autant plus que nous vivons une période inédite et tragique de l’histoire de l’Humanité.

Depuis plus de 18 mois, nous vivons au rythme du tourbillon des décisions, mesures, préconisations, suggestions, obligations, ordres et contre-ordres qui nous fait perdre pied et nous prive de toute logique, de toute compréhension des événements, créant de surcroît de la peur, du stress et de violents traumatismes physiologiques et psychologiques.

DES TRAITEMENTS EXISTENT

À Montfermeil, nous avons sans cesse tenu à rappeler que face au Covid il est possible et nécessaire de renforcer son système immunitaire de manière préventive. Si nous devions déclarer les symptômes, fort divers, du Covid, il est également vital de consulter immédiatement un médecin pour lui demander, en fonction des pathologies déclarées, les traitements précoces appropriés qui existent, qui sont efficaces et qui sont tout à fait légaux quant à leur emploi. Je parle sur ce sujet d’expérience, et ce, bien au-delà de mon cas personnel.

Ne pas déployer à vaste échelle tous les moyens de la prévention en venant renforcer son système immunitaire, qui soit dit en passant se passerait bien de cette peur et de ce stress propagés à longueur de journée par les autorités, ne pas utiliser dès les premiers symptômes tous les soins qui évitent la forme grave du Covid pour l’immense majorité des cas traités, devrait sérieusement nous interroger. Cela ne s’est jamais vu encore.

J’en viens à l’épineuse question de la vaccination, de fait rendue obligatoire. Soyons précis, il ne s’agit en aucun cas de vaccins, tout au moins à ce jour pour les différents produits proposés en France, mais de thérapies géniques. Il convient donc de bien s’intéresser et s’informer sur ces toutes nouvelles techniques jamais encore utilisées massivement sur l’Homme même si, ces vingt dernières années, de nombreuses tentatives de vaccination de masse ont toutes été abandonnées pour de sérieuses raisons. Cette connaissance est la condition minimale à un choix éclairé pour chacun d’entre nous. Est-il utile de préciser que la vaccination est un acte qui doit s’apprécier individuellement en déterminant le plus précisément possible le rapport bénéfices/risques propre à chacun? Pour ce qui est du choix libre, il me semble inutile d’en rajouter à ce sujet. « Pass…ons »… !

RENSEIGNEZ-VOUS BIEN AVANT DE FAIRE VACCINER VOTRE ENFANT

Chers Montfermeillois, j’ai pour vous, ces vingt dernières années, consacré toutes mes forces et ma famille a su, avec courage, m’accompagner dans mon service auprès de tous. Je pourrais rester discret, me taire et laisser chacun dans cette crise juger par lui-même, mais trop de personnes sont venues me confier leur incompréhension, leur désarroi, leur peur, leur détresse, leur révolte. Il y a eu depuis 18 mois bien trop de mensonges et de violences pour pouvoir se taire. Ce serait pour moi la négation de tout mon engagement, de ma responsabilité d’homme politique, de ma responsabilité personnelle.

Alors, au moment où l’on veut, dès la rentrée, massivement vacciner des hommes et des femmes de plus en plus jeunes, en pleine formation à l’âge de l’adolescence, il s’agit de nos enfants donc, je ne peux qu’inciter les parents, à qui le consentement sera demandé, de bien s’intéresser à la portée que leur décision aura de manière irréversible pour l’avenir de leurs enfants.

Je sais de surcroît quelle pression est mise et que, même éclairés sur les enjeux, nous sommes privés de liberté et la contrainte est parfois telle que nous passons à l’acte à regret. Raison supplémentaire pour respecter impérativement le choix de chacun et assurer à tous notre solidarité inconditionnelle.

Munis du discernement et du courage nécessaires, je vous souhaite une très bonne rentrée.

Votre maire

(retrouvez cet édito dans le prochain magazine municipal de la ville de Montfermeil dans vos boîtes aux lettres à partir de lundi)”