Covid-19 : menacé par Trump, l’Inde tremble et envoie 29 millions de doses de chloroquine aux USA

0
1250

Donald Trump a remporté une guerre contre l’Inde sans livrer bataille. Après avoir menacé de recourir à des représailles contre l’Inde qui avait refusé d’exporter sa chloroquine, il a finalement obtenu de ce pays une livraison de 29 millions de doses de chloroquine

L’Inde capitule face aux Américains sans jamais livrer la moindre bataille. En effet, ces dernières heures, le président américain, Donald Trump, avait haussé le ton menaçant de recourir à des représailles contre ce pays si le gouvernement de Modi refusait d’exporter sa chloroquine dont les Etats-Unis ont ardemment besoin en ce moment pour guérir les centaines de milliers de personnes atteintes de Covid-19 sur leur sol.

Face à la presse, les propos de Trump ont été sans ambages. Parlant de Narendra Modi, premier ministre de l’Inde, il disait : « Je n’aime pas cette décision, je n’ai pas entendu que ce fut sa décision. Je sais qu’il a cessé d’exporter (de la chloroquine) vers d’autres pays (…). Donc, je serais surpris que cela soit sa décision. Il me donnera des explications. (…) S’il n’autorise pas l’exportation de la chloroquine, c’est OK, mais bien sûr, il y aura des représailles. Pourquoi il n’y en aurait-il pas ? ».

« 29 millions de doses de chloroquine »                                                                      

Les propos de Trump avaient indigné plusieurs dirigeants politiques indiens qui avaient immédiatement dénoncé les menaces proférées par le président américain à l’endroit de leur gouvernement. Mais, du côté du gouvernement indien, on a préféré éviter une crise diplomatique. En effet, ce 7 avril, l’Inde, qui avait pourtant inclus la chloroquine sur la liste des produits dont l’exportation était interdite, est immédiatement revenu sur sa décision.

En effet, le gouvernement de Narendra Modi a carrément fait patte blanche devant les Américains en acceptant finalement de leur fournir 29 millions de doses de chloroquine, comme nous l’informe le média indien NDTV.COM. D’après le média indien, l’information a été confirmée par Trump lui-même dans une interview accordée à la chaîne FOX News.  L’information a également été confirmée par The Guardian.

Dans la presse indienne, on révèle que Trump et Modi se sont entretenus au téléphone. Le président américain a en tout cas complètement changé de position. Après avoir reçu sa commande de chloroquine, il loue le premier ministre indien disant de lui qu’ « il est formidable ». Trump a eu recours à la menace et sa stratégie a porté ses fruits. Rappelons que 70% de la chloroquine utilisée dans le monde provient de l’Inde.