Coronavirus ou CoronaBusiness : le géant pharmaceutique AstraZeneca a empoché 275 millions dollars en 3 mois

Les ventes du vaccin AstraZeneca, approuvé le 29 janvier 2021 par l’Union Européenne, ont déjà rapporté 275 millions de dollars à l’entreprise, d’après un rapport publié par l’industrie pharmaceutique ce 30 avril 2021

AstraZeneca est-il sorti grand gagnant dans cette course effrénée pour un vaccin? En tout cas, au moment où son vaccin est au cœur d’une vive polémique en Europe en raison des effets secondaires constatés, la multinationale britannique se félicite des retombées financières empochées en un laps de temps si court.

En effet, dans un rapport intégralement lu par Lecourrier-du-soir.com et rendu public ce 30 avril par l’industrie pharmaceutique (AstraZeneca), l’entreprise présente des chiffres XXL. Ainsi, à la page 17 (P.17) du rapport, AstraZeneca dit avoir tiré 275 millions de dollars de la vente de son vaccin anti-Covid 19.

“224 millions d’euros empochés en Europe”

D’après le géant pharmaceutique, 68 millions de doses ont été livrées dans le monde. Et les clients ont bien été au rendez-vous. Ainsi, rien que dans la zone euro, les ventes du vaccin d’AstraZeneca ont rapporté au géant pharmaceutique 224 millions d’euros contre 43 millions de dollars dans les marchés émergents et 8 millions de dollars dans le reste du monde.

Ce chiffre astronomique risque de faire grincer des dents en Europe où le vaccin a fait l’objet de virulentes attaques de la part des citoyens. D’ailleurs, en France, des plaintes ont récemment été déposées après des incidents qui seraient liés au vaccin et il y a 5 jours, l’Union Européenne a annoncé avoir porté plainte contre AstraZeneca pour n’avoir pas honoré son engagement de livrer des vaccins tel que prévu par le contrat qu’il a signé avec l’UE.

“La commission a déclenché vendredi une action en justice contre AstraZeneca”, a annoncé lundi un porte-parole de l’UE ajoutant que les 27 ont tous soutenu cette plainte. Et le porte-parole poursuit : “certains termes du contrat n’ont pas été respectés et l’entreprise n’a pas été en mesure de mettre en place une stratégie fiable afin de pouvoir livrer des doses à temps”.

Pour lire le rapport d’AstraZeneca publié ce 30 avril, cliquez ici : AstraZeneca