Covid : avec 39 949 cas en 24Heures, l’Allemagne accuse les non-vaccinés d’avoir créé une nouvelle pandémie

Michael Kappeler

Face à la forte hausse des cas de Covid-19 sur son sol, les autorités allemandes accusent les non-vaccinés d’être à l’origine d’une nouvelle pandémie et menacent de restreindre leurs libertés 

Les non-vaccinés seront-ils bientôt parias dans leurs propres pays? Cette question se pose à la suite des nombreuses mesures prises par des Etats pour leur restreindre toute liberté. Dans certains pays, ils ne peuvent plus accéder à certains lieux où le Pass Sanitaire est obligatoire. Dans d’autres, on considère qu’ils ont créé, par leur refus à se faire immuniser, une nouvelle “pandémie”.

C’est notamment le cas de l’Allemagne où le ministre de la Santé, Jehn Spahn, n’a plus peur de les désigner du doigt. “Nous subissons en ce moment une pandémie massive des non-vaccinés. Le nombre d’infections et le nombre de décès dû au Covid-19 sont en hausse”, a-t-il martelé.

D’après des chiffres fournies par le gouvernement allemand au média américain CNN, 66,8% des Allemands sont pleinement vaccinés. Toutefois, la vaccination s’est ralentie dans les Etats situés dans l’Est du pays. Les déclarations du ministre allemand de la Santé interviennent au moment où le pays connaît une nouvelle vague. A en croire EuroNews, l’Allemagne comptabilise au total 200 000 nouveaux cas et 194 morts.

“Plus de 39 000 nouveaux cas en moins de 24Heures”

Face à une telle situation, ajoute la source, le ministère allemand de la Santé a demandé aux gouvernements régionaux de durcir les mesures de restriction à l’égard des personnes non-vaccinées. Bientôt, ces derniers n’auront plus le droit d’accéder à des lieux publics. D’ailleurs, selon EuroNews, certains gouvernements régionaux allemands se disent prêts à appliquer les mesures de restrictions dans les prochains jours.

Il convient de préciser que l’Allemagne a enregistré ces dernières heures 39 949 nouveaux cas, soit le chiffre le plus élevé depuis le début de la pandémie. Pour rappel, l’Allemagne n’est pas le seul pays à envisager une restriction des libertés aux non-vaccinés. Fin octobre, l’Autriche avait prévenu les non-vaccinés que si les 1/3 des capacités d’accueil hospitalières sont saturées, ils seront confinés.