Covid en Autriche : c’est officiel! les non-vaccinés interdits d’entrer dans des bars, restos et salons de coiffure

Le gouvernement autrichien a officiellement annoncé vendredi 5 novembre l’interdiction d’entrer dans des bars, restaurants et salons de coiffure aux citoyens non-vaccinés

L’Australie met sa menace à exécution. Il y a dix jours, plusieurs médias avaient révélé le projet du gouvernement australien de confiner les non-vaccinés, autrement dit de leur priver d’activités sociales pouvant aller jusqu’à l’interdiction de se rendre à des événements ou d’entrer dans des bars et restaurants.

La menace avait été proférée par le Chancelier autrichien, Alexander Schallenberg qui avait d’ailleurs prévenu les non-vaccinés que si les 1/3 des capacités d’accueil hospitalières étaient saturés, ils seront tout simplement confinés. Plus de dix jours après cette menace, Vienne passe à l’acte.

“En Autriche, les non-vaccinés vivent désormais en marge de la société”

En effet, Lecourrier-du-soir.com a appris ce 5 novembre de plusieurs sources fiables, dont l’agence de presse Reuters que le gouvernement autrichien a annoncé que les personnes non-vaccinées ne sont plus autorisées à entrer dans un bar, un restaurant ou un salon de coiffure.

Et ce n’est pas tout. A en croire cette même source, en marge d’une conférence de presse, le chancelier Alexander Schallenberg a également fait savoir que les citoyens qui n’ont toujours pas été vaccinés ou qui refusent de le faire ne peuvent plus entrer dans des hôtels ou se rendre à des événements réunissant plus de 25 personnes.

Ils ne peuvent non plus plus faire du ski dans un pays qui attire des millions de touristes passionnés par ce sport. Il faut dire que l’Autriche n’est pas le seul pays en Occident à annoncer des mesures aussi sévères. Il y a deux jours, l’Allemagne, accusant les non-vaccinés d’avoir créé une nouvelle pandémie, avait également menacé de leur priver d’activités sociales.