Covid : le paradis du PDG de Pfizer : 24 millions de dollars de rémunération et 60 000 dollars de frais de voyage

La pandémie à Coronavirus n’a en fait pas apporté que tristesse et malheur. Si des millions de citoyens dans le monde ont perdu des proches décimés par un virus impitoyable, ce n’est point le cas de certains (des fabricants de vaccin pour la plupart) qui, eux, ont vu leur fortune accroître insolemment.

En tout cas, ces dernières heures, une révélation faite par plusieurs médias américains dont CNBC n’a pas échappé au radar de notre média. En effet, d’après la chaîne américain, le PDG de Pfizer, Albert Bourla, s’est bien rempli les poches en 2021, en touchant 24,3 millions de dollars. Et ce n’est pas tout car les chiffres dévoilés par la CNBC sont hallucinants.

Ainsi, à en croire la même source, en plus de son salaire estimé à 1,69 millions de dollars, il a empoché une prime de 8 millions de dollars. Albert Bourla détient, à lui seul, 597 000 actions, d’une valeur de plus de 32 millions de dollars. Et si jamais son entreprise Pfizer venait à être vendue et qu’il perde son poste, il toucherait un parachute doré estimé à 113 millions de dollars à compter du 31 décembre.

D’après les révélations faites par CNBC, Albert Bourla a déjà touché 336 000 dollars liés à la sécurité de son domicile et plus de 60 000 dollars liés aux frais de voyage. “Son salaire total est 262 fois plus élevé que la compensation moyenne d’un employé normal de Pfizer”, renseigne CNBC.

Pour rappel, Albert Bourla est le PDG de Pfizer, un géant pharmaceutique qui a ramassé un pognon de dingue durant la pandémie en vendant à coups de milliards de dollars des vaccins à des Etats du monde entier. D’ailleurs, le succès fou de Pfizer a été tel qu’en février dernier, ses profits pour 2022 étaient estimés à 54 milliards de dollars.

Ainsi, à en croire la même source, CNBC, les bénéficies du laboratoire américain devraient avoisiner les 54 milliards de dollars en 2022, répartis comme suit : 32 milliards de bénéfice pour le vaccin et 12 milliards de bénéfice pour son médicament qui a déjà été mis en vente.

Il convient de rappeler que ce n’est pas la première fois que le géant pharmaceutique fait parler de lui. En effet, en 2021, Pfizer avait amassé 15 milliards de dollars en moins d’une année et les gains de l’entreprise étaient estimés à plus de 35 milliards, rien que pour l’année 2021.