Macron sort la cravache : les restaurateurs qui ne contrôlent pas le Pass Sanitaire seront interdits d’aides de l’Etat

Bruno Le Maire, ministre français de l’Economie, a prévenu les restaurateurs que s’ils ne contrôlent pas le Pass Sanitaire, ils perdront les aides de l’Etat

L’Etat, dirigé par Emmanuel Macron, applique la politique de la carotte et du bâton. En pleine guerre contre le Coronavirus qui fait des ravages dans le monde, notamment en France, l’Exécutif français qui tient énormément à son Pass Sanitaire n’exclut pas de recourir à des sanctions financières contre les entreprises.

C’est du moins l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue de plusieurs sources ce jeudi, dont Le Parisien. En effet, d’après ce média, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a prévenu les restaurateurs, lors d’une visite à Bayonne, qu’ils perdront leurs aides s’ils ne contrôlent pas le Pass Sanitaire.

“Les employés suspendus sont aussi prévenus”

“C’est le contribuable qui finance le fonds de solidarité, alors je ne vois pas comment expliquer au contribuable qu’il va financer des gens qui trichent”, se défend l’homme fort de Bercy. Lors de son déplacement, le ministre a reconnu qu’il y a en effet des secteurs où l’application du Pass Sanitaire pose problème et promet de soutenir ces secteurs.

Il convient de rappeler que ce n’est pas la première fois que l’Etat français se montre ferme vis-à-vis des entreprises qui ne respecteraient pas l’usage du Pass Sanitaire, devenu obligatoire pour accéder aux lieux accueillant du public depuis le 9 août. En effet, dans une interview accordée au Journal Du Dimanche (JDD) et publiée ce 8 août, la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Elisabeth Borne, a également prévenu les employés suspendus qu’ils perdront l’allocation-chômage.