Covid : l’incroyable révélation du Conseil scientifique anglais : “60% des hospitalisés ont reçu 2 doses du vaccin”

corsair situation financiere

Patrick Vallance, président du Conseil scientifique britannique, a admis ce lundi 19 juillet lors d’une visioconférence à laquelle Boris Johnson, Premier ministre britannique a pris part, que 60% des personnes hospitalisées ont pourtant reçu deux doses du vaccin

Dans la lutte contre le Covid-19, les nouvelles qui nous viennent de l’Angleterre ne rassurent plus personne. En effet, un mois après le mea-culpa des experts sanitaires de ce pays reconnaissant avoir eu recours à la peur pour imposer des mesures totalitaires dont le confinement en mars 2020, c’est au tour du premier ministre, Boris Johnson, de reconnaître que les personnes qui ont pris les deux doses sont de plus en plus atteintes de Covid-19.

C’est en tout cas l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue ce 19 juillet du média irlandais Rte.ie, service public de radio télédiffusion et télévision irlandaise. En effet, dans un article publié sur son site ce lundi et intégralement lu par notre rédaction, le média britannique parle d’une visioconférence qui s’est tenue ce lundi après-midi et à laquelle a pris part Boris Johnson.

“Boris Johnson continue de faire confiance au vaccin”

D’après la source, lors de cette rencontre, le président du Conseil scientifique a reconnu que le nombre de personnes atteintes de Covid-19 alors qu’elles ont pris leurs doses était en forte hausse. D’après les chiffres présentés par Sir Patrick Vallance, président du conseil scientifique britannique, ils sont 60% de personnes atteintes de Covid hospitalisées alors qu’elles ont été entièrement vaccinées.

Face à la presse, Boris Johnson a relayé l’information. “Je pense, malheureusement, que le nombre de cas de Covid impliquant une personne déjà vaccinée avec deux doses connaît une hausse”, a fait savoir Johnson, insistant néanmoins sur le fait que les vaccins restent efficaces. “Les vaccins sont très bons dans le sens où ils protègent de maladies dangereuses et de la mort”, poursuit-il.

“Une information confirmée par des sources sûres”

Pour vérifier la véracité de l’information, Lecourrier-du-soir.com a décidé de creuser. Et c’est en menant un sérieux travail d’investigation que notre média a pu obtenir la confirmation de cette information de sources sûres. Ainsi, ce lundi, l’agence de presse Reuters a relayé les chiffres présentés par le président du Conseil Britannique.

Et il ne fut pas le seul média à le faire. Le média britannique Sky News a également relayé l’info ce lundi dans un article contenant une vidéo dans laquelle on peut voir et écouter le président du Conseil scientifique en personne expliquer la situation sanitaire de son pays en détails.

Plus tard dans la soirée, à la suite de la vive polémique suscitée par ses propos, le président du Conseil scientifique britannique fera marche arrière, expliquant dans un twitte qu’il s’était trompé et que les 60% concernent les personnes non vaccinées. Une explication hilarante qui n’a pas réussi à convaincre de nombreux internautes qui estiment que Patrick Vallance a dû changer sa version sur ordre de l’Exécutif.

Cet article est écrit par Cheikh DIENG, auteur du livre : “Covid-19 : le monde d’après sera une dictature”. Vous pouvez acheter ce livre en cliquant sur les liens suivants : Covid-19, Covid-19